Festival Orford - Les Violons du Roy en ouverture

Christophe Huss Collaboration spéciale
Kent Nagano sera à la tête de l’Orchestre de l’Académie Orford, le 6 août.
Photo: Martin Viau Kent Nagano sera à la tête de l’Orchestre de l’Académie Orford, le 6 août.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Les trois dernières symphonies de Tchaïkovski et des concertos par de jeunes solistes de 20 ans ou moins seront l’attraction d’un Festival Orford 2013 resserré dans le temps.

Le Festival Orford débutera cette année à la mi-juillet, et non à la mi-juin comme d’habitude. Jean-François Rivest, directeur ar tistique du Centre d’ar ts Or ford, explique la réduction de l’of fre festivalière par « le public moins nombreux aux concer ts de début de festival ces dernières années». Les dates autour du 24 juin et du 1er juillet étant plus ou moins sinistrées en matière de par ticipation du public, des raisons financières ont souf flé au conseil d’administration du Centre d’ar ts une politique de prudence.
 
Le festival s’ouvrira le 13 juillet avec un concert des Violons du Roy dirigés par Jean-François Rivest, dans un concept mêlant musique et danse selon le concept d’interdisciplinarité cher au directeur ar tistique. La « danseuse baroque » Marie-Nathalie Lacoursière et le danseur à claquettes Max Pollak contribueront au programme, comprenant une création d’Aïrat Ichmouratov, compositeur de l’été à Or ford.
 
Les trois concer ts orchestraux avec l’Orchestre de l’Académie Or ford proposent
des associations avec trois très jeunes solistes : Jan Lisiecki jouera le Concer to pour piano de Grieg, Timothy Chooi, le Concer to pour violon de Dvorák, et Stéphane Tétreault, le Concer to pour violoncelle en ut de Haydn. Chaque concer t orchestral se terminera par l’une des trois dernières symphonies de Tchaïkovski. JeanFrançois Rivest dirigera la Quatrième, le 3 août, et la Pathétique, le 18 août, en clôture, alors que Yoav Talmi sera à la tête de l’Orchestre de l’Académie Or ford dans la Cinquième, le 11 août.
 
Répétition publique

La présence de l’association avec l’OSM se résumera, hélas, à une répétition publique de la Symphonie « Réformation » de Mendelssohn. Kent Nagano sera à la tête de l’Orchestre de l’Académie Or ford, le 6 août. Les pianistes du festival seront Xiaouyu Liu, Marika Bournaki, André Laplante et Benedetto Lupo. Soirée spectaculaire en perspective: l’ensemble Orford Six Pianos reviendra le 2 août, avec, notamment, une transcription du Sacre du printemps de Stravinski !
 
Les manifestations Orford sur la route et Concer ts de la relève n’attendront pas le début du festival proprement dit et seront organisées dès juin.