Montréal en lumière - Lancé! Joué! Presque donné!

Peur de rien. Certainement pas peur d’avoir peur. Pierre Lapointe, encore une fois mardi soir, après les grands sauts de Mutantès, du Conte crépusculaire avec David Altmejd (entre autres audaces folles), s’est lancé sans filet ni parachute dans le vide franchement sidérant et vertigineux de la création sur scène de nouvelles chansons.

Tout un album de nouvelles chansons, qui n’ont même pas une semaine d’existence dans le corps, baptisées au théâtre Maisonneuve de la PdA : le disque Punkt d’un bout à l’autre, dans l’ordre. Avec trente-six musiciens et choristes sur le dos, à peu près tous ceux et celles qui ont participé à cette belle aventure foisonnante, ludique, émouvante et rafraîchissante. Philippe Brault, Guido Del Fabbro, Joseph Marchand, Alex McMahon, Josianne Hébert, Jean Derome, etc. Et Karen Young et sa fille Coral Egan parmi les choristes, plus les invités Albin de la Simone, Émilie Laforest et Random Recipe. Je voudrais les nommer tous : beaux volontaires, autant qu’ils étaient.


Fallait l’oser. Ne serait-ce que pour rappeler à tous les artistes qu’il faut oser, systématiquement. « Un spectacle extraordinaire, à l’image de son chanteur », a fanfaronné le Pierre à sa manière, d’entrée de jeu. Eh ben extraordinaire c’était. Pas reposant ni pour lui ni pour l’orchestre ni pour les gens. Pas placé ni balancé, chanteur enterré plus souvent qu’autrement par l’orchestre et les choeurs, confus et brouillon par moments, brillant et limpide à d’autres : un jeu qui, ramenons le cliché qui n’est pas cliché pour rien, en valait la chandelle.


Il se passait des choses. La lumière pénétrait par les craques, la vie s’immisçait dans les interstices, la musique vivait et vibrait : le drôle de calypso de L’étrange route des amoureux brassait tout naturellement, le groove Motown de Plus vite que ton corps soulevait sans attendre, les dissonances de Barbara égratignaient génialement les tympans : ça avançait ainsi, funambules fous sur le fil du rasoir.


Et parfois il fallait recommencer parce que ça cafouillait grave, et Pierre Lapointe retenait les brides du cheval emballé, et puis repartait de plus belle. « Je Me sens même pas mal », a-t-il commenté, goguenard


Au retour de la pause, la même ribambelle a servi les succès du chanteur, moins récompenses pour public attentif que suite du mouvement : il y avait aussi du risque dans ces arrangements neufs.


Il y avait même une autre nouveauté, Les Callas, extrait d’un album imminent de Laforest et Marchand, paroles de Lapointe. Merveille de fraîcheur aussi.


Et le plus beau dans tout ça ? Tous les spectateurs sont repartis avec l’album, inclus dans le prix du billet. Pour ainsi dire donné. Ça aussi, fallait l’oser.