Marjo, ses hommes, ses grands disparus...

Photo: Jacques Grenier - Le Devoir

Au grand spectacle d'ouverture des 23es FrancoFolies de Montréal hier soir, elle aura partagé sa scène encore plus généreusement qu'au Centre Bell, notre reine du rock.

Marjo était non seulement entourée par une véritable haie d'honneur de «ses hommes» — Martin Deschamps, Jonathan Painchaud, Luc De Larochellière, Sébastien Plante, pour ne nommer que les prévus au programme —, mais surplombée par les grandes ombres de Gerry Boulet... et Claude Léveillée. L'hommage au premier était annoncé, le salut au second était forcément impromptu: l'émotion aura été d'autant plus intensément ressentie, d'un bout à l'autre de la place des Festivals.