Trois départs au CA de la FPJQ

Le président de la FPJQ, Michaël Nguyen
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le président de la FPJQ, Michaël Nguyen

Quelques jours après la récente démission de sa directrice générale dans un climat tendu, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a annoncé à ses membres que trois administrateurs avaient choisi de quitter leur poste.

Les trois administrateurs en question sont Hugo Meunier, André Gagné et Bruno Maltais. Ils quittent « pour des raisons qui leur sont propres » note le président de la FPJQ Michaël Nguyen dans l’infolettre de la fédération. Rejoint au bout du fil, ce dernier a dit prendre acte de ces décisions, regretter leur départ en plus de leur souhaiter « le meilleur ». « J’espère qu’ils vont chacun continuer à se battre pour la défense du journalisme chacun à leur façon ».

M. Nguyen note que ces départs se font « parallèlement » à celui de Catherine Lafrance à la direction générale. Celle-ci assurera la transition jusqu’au 16 octobre. Dans sa lettre de démission, Mme Lafrance disait voir dans cette affaire un « congédiement déguisé et du harcèlement psychologique », en plus d’y évoquer de récents échanges « particulièrement humiliants » avec le président de la FPJQ. Elle dénonce des « insinuations sur [son] honnêteté ».

Dans l’infolettre aux membres envoyée jeudi, M. Nguyen dit que « le départ de Mme Lafrance survient à la suite de différends au sein de la Fédération sur des questions, notamment, de statuts et règlements. »

À ce sujet, la FPJQ est en train de réécrire ses règlements généraux, et aimerait que les membres passent au vote sur ses changements en novembre, lors de l’assemblée générale annuelle de la Fédération, qui se déroule lors de son congrès annuel.