Feu vert à la nouvelle convention collective à TVA

Le Groupe TVA s’est notamment engagé à créer 25 nouveaux postes permanents.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le Groupe TVA s’est notamment engagé à créer 25 nouveaux postes permanents.

Les membres du Syndicat des employé(e)s de TVA ont accepté à 90,2 % l’entente de principe conclue entre leurs représentants syndicaux et leur employeur mardi.

Le syndicat en fait l’annonce par voie de communiqué, mardi soir. Il était arrivé à une entente de principe avec la partie patronale le 21 septembre dernier, mais les membres devaient encore l’entériner lors d’une assemblée.

D’une durée de cinq ans, la nouvelle convention collective sera valable jusqu’au 31 décembre 2021.

Dans cette entente, le Groupe TVA s’est notamment engagé à créer 25 nouveaux postes permanents. Au cours des négociations, le syndicat avait dénoncé l’usage croissant d’employés de filiales non syndiquées de Québecor pour accomplir des tâches autrement accomplies par du personnel syndiqué. Il avait ainsi réclamé la création de nouveaux postes permanents.

Du côté des salaires, les augmentations seront basées sur l’indice des prix à la consommation avec un minimum de 1 % et un maximum de 3 % par année. « Un paiement rétroactif pour l’année 2017 et les premiers mois de 2018 sera versé aux employés dans les 30 jours qui vont suivre la signature de la convention », précise le syndicat.

Le Syndicat des employés de TVA compte près de 800 employés travaillant à la station du réseau à Montréal. Les techniciens, réalisateurs, journalistes et le personnel de bureau en font partie.