Jeff Fillion congédié par Bell Média

Jeff Fillion perd la barre de «100 % Fillion», émission de télévision diffusée sur TV1, autre propriété de Bell Média.<br />
 
Photo: tv1.bell.ca Jeff Fillion perd la barre de «100 % Fillion», émission de télévision diffusée sur TV1, autre propriété de Bell Média.
 

L’animateur abonné aux controverses Jeff Fillion est congédié par la station Énergie 98,9 de Québec, propriété de Bell Média.

« Nous annonçons que Jeff Fillion ne travaille plus pour Bell », dit le message laconique publié vers 13 h mercredi sur le compte Facebook de la compagnie.

Il perd donc du même coup la barre de 100 % Fillion, émission de télévision diffusée sur TV1, autre propriété de Bell Média.

 

Mardi, déjà, Bell Média avait suspendu l’animateur de son émission du midi Le retour de Jeff Fillion en expliquant qu’il avait tenu « des propos publics offensants qui ne rencontrent pas le Code de conduite de Bell ». Cette explication était aussi venue par l’entremise de Facebook.

Message sur Twitter

Cette décision découlait d’un message mis en ligne sur son compte Twitter concernant le suicide du fils adolescent de l’homme d’affaires Alexandre Taillefer. « C’est de la faute d’Amazon, écrivait Jeff Fillion, en rajoutant deux émoticônes moqueuses. Alexandre Taillefer s’ouvre avec émotion sur la mort tragique de son fils ».

L’animateur citait le Journal de Montréal (pour la dernière phrase). Le premier bout (sur Amazon) faisait référence aux propos de M. Taillefer tenus à l’émission Tout le monde parle d’ICI Radio-Canada Télé de dimanche. L’homme d’affaires déplorait que son fils ait fait part de ses idées suicidaires sur le réseau Twitch, qui appartient à Amazon, sans que des mécanismes permettent de les détecter.

Le message jugé irrévérencieux et blessant a fortement fait réagir. L’émetteur s’est excusé brièvement au micro d’Éric Salvail et les fantastiques (Énergie 94,3 de Montréal) lundi. Il a affirmé que son commentaire était cité hors contexte.

Alexandre Taillefer lui-même a interpellé la direction de Bell Média au micro de Paul Arcand (98,5, Montréal) en matinée lundi. Il avait poursuivi la réplique sur les réseaux sociaux.

Jeff Fillion a réagi immédiatement à son congédiement. Il a demandé aux médias de le laisser vivre ces moments difficiles en famille. Il a aussi expliqué qu’il reprendra du service sur Radio Pirate dès lundi prochain. La chaîne Internet sur abonnement lui a servi de plateforme pendant des années après son congédiement de CHOI.

Jean-François Fillion développe sa carrière sur des déclarations incendiaires depuis des années. Il a régné sur les ondes de Québec pendant une dizaine d’années au micro de l’émission matinale à CHOI-FM (1996-2004).

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), gardien des ondes nationales, avait menacé de suspendre la licence du diffuseur à la suite des propos les plus controversés. L’animatrice Sophie Chiasson a finalement remporté une poursuite de 300 000 $, et Jeff Fillion a été congédié de CHOI.

Il a ensuite poursuivi sa carrière sur le Web avant d’être repêché par NRJ en 2014. La vedette de la radio poubelle vient d’être jetée au vide-ordures encore une fois.


 
17 commentaires
  • Sylvain Rivest - Abonné 20 avril 2016 14 h 49

    1/2 million$ par année d'épargné - bonne affaire!

    Pour un gars qui vivait au crochet de la société "privée", qui eux refilent la facture à leur clientèle, il aurait pu se faire discret, profil bas. Mais non, ça faisait partie de son "tout inclus" qu'il offrait sur des ondes criardes qui s’attaquent à habitacle des automobilistes pris en otage sur une route sans fin.

    Je ne m'en fais pas pour lui, la controverse et le vomi inintelligible trouve toujours sa place au soleil. Comme bien d’autres déchets que le vent pousse sur les pelouses au printemps.

  • Richard Lupien - Abonné 20 avril 2016 15 h 11

    "La peste, puisqu'il faut l'appeler par son nom"' Jean de La Fontaine

    Cet individu est une nuisance publique qui ne sert qu'à dégrader et ne sait qu'avilir. Il n'aide à aucun moment à faire progresser la société dans laquelle il sêvit.

    J'espère qu,il aura compris cette fois. Et que plus personne ne lui offrira quelque tribune. Il devrait se recycler et travailler à la dure. Je le vois très bien comme éboueurs

    Remarquez que je respecte les éboueurs. Mais Filion aurait à apprendre d'eux.

  • - Inscrit 20 avril 2016 15 h 36

    Combien de temps ?

    Combien de temps encore va durer cette mode des sans-dessins qui deviennent des "vedettes" pour une masse d'épais ?

    Si ce sont les cotes d'écoute qui créent ces personnages insignifiants pour l'intelligence et infectes pour la vie démocratique, on est pas sorti de la bouette.

  • Pierre Beaulieu - Abonné 20 avril 2016 16 h 42

    Équilibre

    Ce congédiment est certainement un pas dans la bonne direction pour Québec, dont les citoyens carburent à la haine, l'insulte et les dénigrements depuis trop longtemps.
    Puisse l'influence de la radio québécoise ramène sa population vers l'équilibre dans ses perceptions et sa rationnelle.
    Peut-être que les Québécois (ville) comprendront pourquoi ils sont perçus comme différents du reste de la population du Québec (province)
    Ce serait merveilleux, n'est-ce pas?

    • Gilbert Dupuis - Abonné 21 avril 2016 07 h 07

      Ne mettez-vous pas TOUS les citoyens de la Ville de Québec dans le même bateau? Sans nuance... comme quelques autres.

  • François Masseau - Abonné 20 avril 2016 16 h 48

    Pas une grosse perte !

    Je suis certain qu'il sera récupéré par une autre de ces radios nauséabondes de la vieille capitale.