Notre choix ce soir

Littératie et économie

Plus de la moitié de la population active au Québec est constituée d’analphabètes fonctionnels. Ce documentaire de Sylvie Rosenthal se penche sur les conséquences de cette situation sur le développement économique, les raisons de son ampleur et les pistes de solution qui existent pour corriger le tir. Didactique, mais pertinent.

 

Tout le monde y gagne, RDI, 20 h

 

Relecture très moyenne

Cette adaptation télévisée du fabuleux polar médiéval d’Umberto Eco produite par la RAI est moins réussie qu’on ne l’aurait espéré… Elle vaut à tout le moins le détour pour l’interprétation de John Turturro qui incarne le personnage central, l’enquêteur franciscain Guillaume de Baskerville.

 

The Name of the Rose, Sundance TV, 22 h

LE COURRIER DES ÉCRANS

Le courrier des écrans. Le meilleur et le pire des écrans, petits et grands, vus par nos journalistes cette semaine. Inscrivez-vous, c'est gratuit.


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront le 5 septembre 2019.