Sur vos écrans: féroce compétition

«Boys State» donne une vision pas toujours rassurante sur les politiciens de demain.
Photo: Apple Tv+ «Boys State» donne une vision pas toujours rassurante sur les politiciens de demain.

Jeunesse américaine

Chaque année, un millier de jeunes garçons se rendent à Austin, auTexas, afin d’y créer leur propre gouvernement. Parallèlement, des jeunes filles participent à un événement semblable, mais là n’est pas le sujet du film : « Notre masculinité ne devra pas être enfreinte », affirme l’un des nombreux garçons blancs et conservateurs au cours d’une présentation. Lancé au festival de Sundance, où il a gagné le Grand Prix du jury dans la catégorie documentaire, Boys State, d’Amanda McBaine et Jess Moss, s’intéresse à quatre participants qui se présentent pour devenir gouverneurs. Fan de Ronald Reagan de San Antonio, Ben Feinstein se décrit comme un mordu de politique. Fils d’immigrants mexicains basés à Houston, Steven Garza a le cœur à gauche. Afro-Américain de Chicago, René Otero n’a jamais vu autant de Blancs de toute sa vie. Natif d’Austin, Robert MacDougall est l’incarnation du petit blanc fendant qui croit que tout lui revient. Une vision pas toujours rassurante sur les politiciens de demain.


Boys State
Apple TV+, le 14 août, à 20 h

Bête pas bête

Librement inspiré de la vie d’un gorille ayant vécu presque toute sa vie dans un centre commercial avant d’aboutir au zoo d’Atlanta, The One and Only Ivan, de Thea Sharrock (Avant toi), met en scène un gorille (voix de Sam Rockwell) recueilli et élevé par un présentateur de cirque (Bryan Cranston). Nostalgique de sa jungle natale, Ivan rêve de s’échapper du cirque avec la complicité d’une éléphante nommée Stella (Angelina Jolie). Si vous aimez les animaux qui parlent…


The One and Only Ivan
Disney+, dès le 14 août
Photo: Disney+ Une scène du long métrage «The One and Only Ivan»

Quatre pour le prix d’une

Qu’ont en commun Mr. Iglesias, The Big Show Show, Family Reunion et Ashley Garcia : Genius in Love ? Ce sont quatre sitcoms diffusées sur Netflix. Et quoi encore ? Les voilà réunies dans Game On ! A Comedy Event, où les personnages s’affrontent dans des épreuves sportives que l’on ne verrait pas aux Jeux olympiques. Parmi l’un des arguments de vente de cette série de quatre épisodes : Eva Longoria, autrefois de Beautés désespérées, y fait une apparition en cheerleader. Rappelons que les « crossovers » se révèlent souvent de fausses bonnes idées.


Intercomédies. Un événement sportif (V.F. de Game On! A Comedy Crossover Event)
Netflix, dès le 10 août
Photo: Netflix Une scène de «Ashley Garcia: Genius in Love»

Le visionnement de la semaine

Après Chasseurs de trolls et Le trio venu d’ailleurs, la série d’animation créée par Guillermo Del Toro, Les contes d’Arcadia, se poursuit avec Mages et sorciers. Dans le dernier volet de la saga, qui réunit les univers des trolls, des extraterrestres et des sorciers, Douxie (voix de Colin O’Donoghue), l’apprenti de Merlin (David Bradley), se retrouve projeté avec les héros d’Arcadia au Moyen Âge, à Camelot, où un terrible conflit guerrier sévit entre les trois mondes.
 

Mages et sorciers. Les contes d’Arcadia (V.F. de Wizards : The Tales of Arcadia)
Netflix, dès maintenant

À ne pas manquer

Compte sur eux


Persuadé que son voisin est un tueur en série, un adolescent convainc ses amis de l’aider à lui mettre la main au collet afin de l’empêcher de faire une quatorzième victime dans les environs. À l’instar de leur précédent long métrage, le jubilatoire Turbo Kid, les réalisateurs de RKSS démontrent qu’ils ont un sacré talent pour recréer l’esthétique, l’atmosphère et le rythme des films de genre des années 1980. Dommage que le scénario ne soit pas à la hauteur de ce film qui évoque avec brio The Goonies, Stand by Me et The Lost Boys.

L’été de 84
Artv, le 9 août, 21 h