Boy Erased (V.F. : Garçon effacé)

Était-ce l’aspect troublant du sujet ou l’envie d’envoyer un message clair à tous les fossoyeurs de la diversité ? Boy Erased, inspiré des mémoires de Garred Conley, est porté par une distribution exceptionnelle, des acteurs de tous les horizons, et même du Québec (Xavier Dolan, Théodore Pellerin), défendant ce portrait dévastateur des thérapies de guérison de l’homosexualité, elles, très dévastatrices… Jared, le fils d’un pasteur baptiste et alter ego de l’auteur, traverse cette épreuve comme un chemin de croix ; il ne sera pas le seul à sortir écorché de ce traitement de choc. Celui-ci est décrit avec sobriété, si ce n’est quelques percutants retours en arrière, et une caméra au service d’interprètes bouleversants, parfois même le temps d’apparitions éclair, tout ça grâce au doigté de l’acteur et cinéaste Joel Edgerton, s’octroyant un rôle de crapule bien-pensante. Ce monde en comporte quelques-unes…

Notre critique complète

Horaire en salles

Boy Erased (V.F. : Garçon effacé)

★★★★

Drame biographique de Joel Edgerton. Avec Lucas Hedges, Joel Edgerton, Nicole Kidman, Russell Crowe. États-Unis, 2018, 114 min.