L’espion qui m’a dompée

Photo: Lionsgate

Comme dans son premier film, Life Partners, Susanna Fogel rend un vibrant hommage à l’amitié féminine, mais cette fois dans le vacarme assourdissant de l’espionnage international. Au centre de l’affaire, et un peu partout en Europe, deux amies paumées de Los Angeles, une caissière dans une épicerie bio et une actrice toujours au chômage, se voient forcées de jouer aux agentes très spéciales, trimballant un McGuffin qui aurait bien fait rire Alfred Hitchcock, sans compter que les méchants sont aussi bien habillés que les bons… Il s’agit surtout d’un prétexte pour mettre en valeur les talents comiques de Kate McKinnon, visiblement prête à s’éloigner de Saturday Night Live, avec Mila Kunis en faire-valoir consentante. Une petite comédie qui donne parfois le tournis, faisant sourire à l’occasion, et voyager à peu de frais.

Notre critique complète

Horaire en salles

The Spy Who Dumped Me (V.F. de : L’espion qui m’a dompée)

★★★

Comédie d’espionnage de Susanna Fogel. Avec Mila Kunis, Kate McKinnon, Justin Theroux, Sam Heughan. États-Unis, 2018, 116 minutes.