Hotel Artemis

Photo: Global Road Entertainment

S’agit-il d’un bunker, d’un palace ou d’un hôpital ? Hotel Artemis, c’est un peu tout cela à la fois, clinique très privée digne des plus grandes forteresses n’acceptant que des patients triés sur le volet, préférablement de riches crapules. Celle que tous surnomment The Nurse (Jodie Foster) veille sur les lieux avec une poigne de fer, elle qui ne sort jamais de cet endroit au coeur de Los Angeles, celui d’un futur chaotique. Il suffira que cette femme austère et tourmentée baisse momentanément la garde pour que s’installe un désordre d’abord angoissant, et vite très sanglant. Pour ce premier passage derrière la caméra, Drew Pearce, d’abord scénariste et producteur, offre un divertissement pétaradant, et accessoirement une métaphore d’une Amérique déréglée — celle d’aujourd’hui annonçant tristement celle de demain.

Notre critique complète

Horaire en salles

Hotel Artemis

★★★

Thriller de Drew Pearce. Avec Jodie Foster, Sterling K. Brown, Sofia Boutella, Dave Bautista. États-Unis–Grande-Bretagne, 2018, 94 min.