Le redoutable

Dans son adaptation des mémoires d’Anne Wiazemsky relatant son mariage avec Jean-Luc Godard, alors très investi dans Mai 68, Michel Hazanavicius (L’artiste) dépeint ce dernier en être exécrable sans parvenir à rendre patent pourquoi, au juste, on devrait s’y intéresser. Plus d’une fois, Hazanavicius abandonne le point de vue de Wiazemsky, épousant celui de Godard. Ce parti pris révèle une incapacité ou un refus, malgré la source, de plonger dans la psyché de celle qui devrait être la protagoniste — c’est sa version de l’histoire. Dès lors, Wiazemsky apparaît comme un témoin passif. Il en résulte un portrait exaspérant à la focalisation incertaine, en constant déséquilibre. Le jeu est à l’avenant, avec Stacy Martin en finesse face à un Louis Garrel qui caricature, évoquant tour à tour Woody Allen et Louis de Funès. Entre farce et méta-cinéma, Hazanavicius réaffirme sa technique, mais accuse une manière un brin « pouet pouet ».

Notre critique complète

Horaire en salles

Le redoutable

★★

Comédie biographique de Michel Hazanavicius. Avec Stacy Martin, Louis Garrel, Bérénice Bejo, Micha Lescot. France, 2017, 102 minutes.