La maison des Syriens

Photo: Les vues du fleuve

Le métissage et la solidarité internationale se moquent des frontières et des paysages : c’est autant l’affaire des campagnes que des villes, comme le démontrent de belle manière Nadine Beaudet et Christian Mathieu Fournier dans ce documentaire qui ressemble parfois à une apologie de la patience. Il faut dire que ces trois réfugiés syriens attendus par un comité de parrainage sont pris dans les dédales d’une crise qui rend tout très complexe. Mais à Saint-Ulbalde, un petit village de la région de Portneuf, des hommes et des femmes de bonne volonté se retroussent les manches, ne comptent pas les heures (bien que oui, parfois…) et savent se faire persuasifs devant les impatients, courageux devant les intolérants. Une belle leçon de persévérance étalée sur quatre saisons, avec au coeur une maison vide, mais pleine des espoirs de villageois compatissants, et une famille du bout du monde qui n’en peut plus de vivre sous les bombes.

Notre critique complète

Horaire en salles

La maison des Syriens

★★★ 1/2

Documentaire de Nadine Beaudet et Christian Mathieu Fournier. Québec, 2018, 80 minutes.