Spike Lee s’en remet à Kickstarter

Le cinéaste américain Spike Lee a lancé une campagne de financement virtuel par le biais du populaire site Kickstarter. Provisoirement intitulé The Newest Hottest Spike Lee Joint, le projet nécessite un investissement minimal de 1,25 million de dollars. Déjà écrit depuis plusieurs années, le scénario de ce film à petit budget traite de « dépendance au sang ».

 

C’est à l’Université de New York (NYU), où il donne un cours de maître depuis une quinzaine d’années, que le réalisateur de Do the Right Thing, de Malcolm X et de Inside Man s’est familiarisé avec le mode alternatif de production qu’offre Kickstarter, qui cumule les promesses de dons des internautes pendant 30 jours. « Je n’y avais jamais accordé trop d’attention jusqu’à ce qu’un de mes étudiants me raconte pour Veronica Mars », a expliqué Spike Lee, en référence aux 5,7 millions de dollars amassés par l’équipe du film inspiré de la série Veronica Mars. Le succès subséquent de l’acteur-réalisateur Zach Braff (Garden State) pour financer son prochain film de la sorte l’a aussi impressionné.

 

« Avec le climat actuel à Hollywood, ce n’est pas très encourageant pour les cinéastes indépendants. Je ne pratique pas la haine ; j’énonce les faits. Superhéros, « comic books », effets spéciaux 3D, faire exploser la planète neuf fois et s’envoler dans les airs en se transformant, ce n’est pas mon truc. […] Désirez-vous voir des êtres humains interagir avec d’autres êtres humains à une échelle humaine ? Combien d’explosions avec des effets sonores à vous déchirer les tympans pouvez-vous prendre encore ? Allez, s’il vous plaît, encouragez ce projet », a écrit Spike Lee sur sa page d’accueil.

 

Spike Lee a récemment complété la postproduction du thrillerOldboy, le remake d’un film culte sud-coréen doté d’un budget de 30 millions de dollars et mettant en vedette Josh Brolin (No Country for Old Men) et Samuel L. Jackson (Pulp Fiction). Au seuil de ses 48 premières heures d’existence, The Newest Hottest Spike Lee Joint s’est assuré des promesses de dons de 104 000 $. Veronica Mars avait atteint la barre des 2 millions en moins de 24 heures. Des observateurs y avaient vu les premiers signes d’une nouvelle tendance.