À Québec, les collections des musées nous racontent notre histoire 

Caroline Rodgers
Collaboration spéciale
La vaste collection nationale du Musée national des beaux-arts du Québec rassemble 42 000 œuvres d’artistes du Québec, de l’époque de la Nouvelle-France à nos jours.
Photo: Idra Labrie/MNBAQ La vaste collection nationale du Musée national des beaux-arts du Québec rassemble 42 000 œuvres d’artistes du Québec, de l’époque de la Nouvelle-France à nos jours.

Ce texte fait partie du cahier spécial Musées

Si les expositions vedettes temporaires attirent leur flot de visiteurs, les collections permanentes des musées de Québec valent aussi le détour. Survol des incontournables de la capitale nationale.

Musée national des beaux-arts du Québec

 

Il y a de quoi explorer pendant des jours au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), dont la vaste collection nationale rassemble 42 000 œuvres d’artistes du Québec, de l’époque de la Nouvelle-France à nos jours.

Une dizaine d’expositions conçues en regroupant une partie de cette collection par thème sont présentement accessibles. Plusieurs de ces thèmes renvoient le visiteur à des actions, comme Revendiquer, Ressentir, Imaginer ou Croire.

Avec Revendiquer, par exemple, on découvre des œuvres envisagées sous l’angle de l’art social, de la modernité, des manifestes comme Refus global, et du renouveau que des artistes tels que Paul-Émile Borduas ou Albert Dumouchel ont amené en peinture dans la première moitié du XXe siècle.

L’exposition Croire, pour sa part, est consacrée au XVIIe siècle, largement dominé par l’art religieux, avec des sculptures de François Baillargé, entre autres. De nombreux objets religieux, tels que la somptueuse cuve de l’ancienne chaire de l’église de Baie-Saint-Paul, sont du lot.

L’exposition De Ferron à BGL est consacrée à l’art contemporain du Québec à partir de 1960. Elle présente 80 œuvres d’artistes incontournables tels que Marcelle Ferron, Guido Molinari et Claude Tousignant, entre autres.

On ne voudra pas quitter le MNBAQ sans avoir vu l’exposition d’art inuit de l’impressionnante collection Brousseau, qui permet de voir des sculptures des 60 dernières années dans une scénographie inspirée des paysages nordiques.

Les amoureux du design trouveront leur compte avec l’exposition Arts décoratifs et design du Québec, qui réunit 145 objets d’une centaine d’artistes, des années 1950 à aujourd’hui, incluant des meubles, des affiches et divers objets utilitaires ou décoratifs allant de la théière au casque de planche à neige.

Finalement, deux œuvres monumentales de la collection permanente valent à elles seules le détour : il s’agit bien sûr de L’hommage à Rosa Luxembourg, de Jean-Paul Riopelle, et de The Flux and the Puddle, du sculpteur David Altmejd.

Musée de la civilisation

 

Depuis son ouverture, l’exposition permanente Le temps des Québécois du Musée de la civilisation, qui a été renouvelée en 2017, se vit comme un voyage dans le temps à travers la magie d’objets traditionnels, de documents d’archives et de films. Véritable incontournable pour mieux comprendre l’histoire et la culture du Québec, elle est également disponible sous forme virtuelle.

Présentant un tout autre point de vue, l’exposition C’est notre histoire – Premières Nations et Inuits du XXIe siècle, invite le visiteur à la rencontre de l’histoire des 11 peuples autochtones du Québec, à laquelle 800 personnes de 18 communautés ont contribué. Ensemble, ils réfléchissent à ce que signifie être Autochtones au Québec, à notre époque. Une collection de 450 objets, dont des œuvres d’art contemporain autochtones.

Ceux qui visitent le musée en famille voudront aussi s’arrêter pour voir Observer, l’expo qui déroute ! qui invite à user de ses cinq sens et de ses facultés d’observation pour déjouer des pièges et résoudre des épreuves amusantes.

À voir en vidéo