Le Musée d’art contemporain de Montréal s’installe temporairement à Place Ville Marie

Photo: Valerian Mazataud Archives Le Devoir

Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) installera ses pénates à Place Ville Marie pour toute la durée des travaux de transformation de l’établissement, qui débuteront l’été prochain et s’échelonneront jusqu’en 2024.

La direction du MAC et Ivanhoé Cambridge, propriétaire de Place Ville Marie, en ont fait l’annonce par voie de communiqué jeudi. Ce déménagement temporaire permettra ainsi au MAC de continuer ses activités non loin de la place des Festivals où il est installé et de garder un lien avec ses membres et ses visiteurs. Le musée prévoit d’offrir « une programmation artistique, éducative et événementielle à compter de la fin de l’année 2021 » à Place Ville Marie, précise-t-on.

« En plus d’être un lieu à l’architecture historique, parfaitement situé et offrant les espaces nécessaires pour nous permettre de poursuivre nos activités, il y a quelque chose de symbolique à être présent là où tout a commencé pour le MAC. C’est un retour aux sources en attendant d’amorcer la prochaine grande page de son histoire », a déclaré John Zeppetelli, directeur général et conservateur en chef du MAC.

C’est en effet un bond dans le temps pour le musée, puisque Place Ville Marie a été son premier lieu de diffusion, en 1965, dans le cadre d’une exposition rétrospective sur l’artiste français Georges Rouault, mort en 1958.

Un projet qui s’étire

Les travaux majeurs qui seront réalisés au MAC — évalués à 57 millions de dollars — visent à augmenter les espaces consacrés aux expositions et à offrir un plus grand éventail d’activités éducatives aux visiteurs.

C’est une étape importante qui est sur le point de commencer alors que l’idée d’agrandir le bâtiment est sur la table depuis près de 10 ans. Au départ, le conseil d’administration avait approuvé une ébauche qui impliquait la destruction de toute la structure hors terre, qui date de 1992. Québec avait finalement donné son aval à une version plus modeste du chantier en février 2014.

Les plans du projet actuel ont été dévoilés en avril 2018. Le MAC devait donc initialement déménager fin 2018 et fermer ses portes en janvier 2019 pour laisser place aux travaux. Le projet a toutefois été mis sur la glace pour réévaluer le budget de transformation, et a finalement été repoussé de quelques années.

À voir en vidéo