Des Picasso pour changer le regard sur les corps

Pablo Picasso, «Portrait de Dora Maar», 1937. Huile sur toile, 55,3 x 46,3 cm (détail).
Photo: Musée national Picasso-Paris Photo © RMN-Grand Palais (Musée national Picasso-Paris) / Mathieu Rabeau © Succession Picasso — SOCAN Pablo Picasso, «Portrait de Dora Maar», 1937. Huile sur toile, 55,3 x 46,3 cm (détail).

Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) présentera à compter du 17 juin 2021 une exposition sur l’un des plus grands peintres du XXe siècle, Pablo Picasso. Cette exposition, conçue par le Musée national Picasso-Paris, se déroulera jusqu’au 19 septembre. Intitulée Une célébration du corps humain multiforme, elle s’intéresse à l’intérêt que le peintre portait au corps humain. Ses concepteurs l’ont articulée autour de sept thèmes, dont les « Portraits », « Monstres » et « Magie des corps ».

Pas moins de 77 œuvres réalisées de 1895 à 1973 seront présentées au musée. Parmi celles-ci figurent Homme à la guitare, L’acrobate, Figures au bord de la mer et Jacqueline aux mains croisées. Picasso-le-sculpteur ne sera pas oublié, puisqu’un certain nombre de pièces seront aussi offertes à la vue des visiteurs.

La directrice des collections et des expositions du musée, Annie Gauthier, affirme que Picasso servira également de prétexte pour aborder un enjeu social des plus actuels, soit l’acceptation de la diversité corporelle. L’expérience humaine des visiteurs a pris une nouvelle importance depuis l’arrivée au MNBAQ du directeur général Jean-Luc Murray et, cette fois, l’envie les a pris de provoquer des discussions sur le « regard qu’on a sur soi et qu’on porte sur l’autre ». Le tout dans un souci de vivre-ensemble, explique Mme Gauthier.

« Les œuvres de Picasso, formellement, sont très parlantes. On pense à la période cubiste, à des œuvres où des corps sont déconstruits et reconstruits », a-t-elle expliqué en entrevue téléphonique avec La Presse canadienne.

Le musée indique que cette exposition a été rendue possible « grâce à une contribution de 1 000 000 $, qui provient du ministère de la Culture et des Communications ». La dernière exposition importante consacrée à Picasso au Québec remonte à 2018 lorsque le Musée des beaux-arts de Montréal avait présenté D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui. Pas moins de 100 000 visiteurs s’y étaient déplacés. Et en 1985, l’exposition Pablo Picasso : Rencontre à Montréal avait attiré pas moins d’un demi-million de personnes au Musée des beaux-arts. Il s’agit encore aujourd’hui de l’un des plus populaires événements du genre organisés par l’institution, sinon le plus populaire. On y avait alors présenté pas moins de 80 toiles du maître.

À voir en vidéo