Sur le radar: les vitrines, portrait de nos sociétés

L'exposition «Vitrines de Montréal» occupe cet été l’avenue McGill College.
Photo: Marilyn Aitken L'exposition «Vitrines de Montréal» occupe cet été l’avenue McGill College.
Le Musée McCord occupe encore cet été l’avenue McGill College. Alors que les achats sur Internet sont florissants et que de plus en plus de commerces sur rue ferment leurs portes — pensons aux librairies —, une exposition de photographies, placée à l’extérieur sur les trottoirs de McGill College, permettra de revenir sur une époque où la vitrine de magasin régnait sur l’espace public. Bien de ces lieux ont en effet disparu : kiosques à journaux, magasins de cigares ou de matériel photographique… Ces images, prises entre 1892 et 1985, montrent comment pullulaient autrefois les petits commerces de quartier qui vendaient des produits plus locaux. Ces vitrines évoquent étrangement les collages surréalistes, accumulation d’objets et de mannequins, momentanément dépouillés de leur fonction d’usage afin de nouer avec un monde de rêve un peu inquiétant…

Vitrines de Montréal

Avenue McGill College, entre du Président-Kennedy et De Maisonneuve jusqu’au 14 octobre