René Derouin pose ses couleurs sur Griffintown

Haute de 62 mètres, la griffe de l’artiste René Derouin s’étirera sur les 21 étages du MaryRobert Condominiums, à l’angle sud-est des rues Peel et Wellington, dans Griffintown. Ambitieuse, la proposition gagnante dévoilée jeudi par le promoteur Devimco Immobilier marquera le paysage montréalais par son format inusité couvrant les quatre faces des deux tours de ce projet. Baptisée Un phare sur le fleuve, l’oeuvre puise dans des tons de vert, s’inspirant du fleuve, du territoire, mais aussi de la nordicité et de la migration (avec l’intégration d’oiseaux, récurrents dans le travail de Derouin). « Cette initiative dépasse largement l’immobilier. C’est un geste créatif, un legs que Devimco désire faire à Montréal, à l’arrondissement », a déclaré son président, Serge Goulet. Lancé en mars dernier, le concours sur invitation comprenait Nicolas Baier, Pascale Girardin et Doyon-Rivest.