«Amondo, fils du baobab», Hélène Ducharme et Judith Gueyfier

Photo: La montagne secrète

« Voulez-vous nous prêter vos oreilles ? Oui ? Alors, lancez-les-nous ! » lâche le griot (Widemir Normil), en amorce d’Amondo, fils du baobab, un récit musical imaginé et écrit par Hélène Ducharme. Inspirée par cet arbre mythique, l’autrice raconte l’histoire d’Amondo, fruit de l’amour entre un baobab et la terre, qui devra user de ruse afin de conjurer un sort jeté sur le village par le Soleil. Cette pièce de théâtre créée en 2008 paraît dans une toute nouvelle collection à La montagne secrète. Le récit vibrant et rythmé est enrichi des peintures de Judith Gueyfier, qui joue de couleurs vives et profondes dans des tableaux envoûtants et chaleureux, mêlant avec minutie merveilleux et réalisme. Fidèle à la mission de la maison, un disque assure la version audio de l’ensemble. Les auditeurs, guidés d’abord par la voix enveloppante de James Hyndman, pourront ensuite se laisser porter par la magie de l’histoire jouée notamment par Widemir Normil, Aboulaye Koné et Philippe Racine. À mettre entre toutes les mains et toutes les oreilles.


Amondo, fils du baobab

★★★★

Hélène Ducharme et Judith Gueyfier, La montagne secrète, Montréal, 2022, 44 pages

À voir en vidéo