CBC/Radio-Canada diffusera les Jeux olympiques jusqu’en 2032

La cérémonie de clôture des JO de Pékin en 2022.
Bernat Armangue Associated Press La cérémonie de clôture des JO de Pékin en 2022.

Les prochains Jeux olympiques et paralympiques d’été et d’hiver seront encore diffusés sur CBC/Radio-Canada. La Société d’État a annoncé mercredi avoir obtenu du Comité international olympique (CIO) les droits exclusifs de diffusion au pays jusqu’en 2032.

CBC/Radio-Canada détenait déjà les droits pour les Jeux d’été de 2024 à Paris. S’ajoute donc maintenant à sa liste la diffusion des Jeux d’hiver de Milan et Cortina en 2026, les Jeux d’été de Los Angeles en 2028, les Jeux d’hiver de 2030 — dont l’hôte n’a pas encore été officiellement choisi — et enfin les Jeux d’été de Brisbane en 2032.

« Les Jeux olympiques représentent l’aboutissement des rêves d’un grand nombre d’athlètes. En tant que diffuseur public du Canada, c’est avec fierté que nous les accompagnons dans leur parcours, des compétitions locales un peu partout au pays jusqu’aux divers championnats nationaux et mondiaux. C’est un honneur pour nous de pouvoir continuer à raconter ces histoires extraordinaires aux auditoires canadiens pour les années à venir », a déclaré Catherine Tait, présidente-directrice générale de CBC/Radio-Canada, par voie de communiqué.

Ces droits de diffusion valent pour toutes les plateformes, de la télévision aux supports numériques. Le diffuseur s’engage à retransmettre pas moins de 200 heures de couvertures des JO d’été et 100 heures des JO d’hiver sur les chaînes de télévision gratuites.

Baisse d’auditoire

Rappelons qu’en février dernier, près de 420 000 téléspectateurs québécois avaient suivi, en moyenne chaque soir, les Jeux d’hiver de Pékin sur les ondes d’ICI Télé. Il s’agissait là des pires audiences des derniers rendez-vous olympiques.

Les données préliminaires fournies par le diffuseur montraient alors que pour toute la durée des Jeux de 2022, la part de marché d’ICI TÉLÉ s’est élevée à 17,9 %, comparativement à 22,7 % en 2018. Un recul de popularité a aussi été observé sur CBC, alors que les Jeux olympiques de 2022 ont attiré 26,5 millions d’auditeurs uniques, comparativement à 27,8 millions pour les Jeux de 2020 et 30,6 millions pour les Jeux de 2018.

Le visionnement des compétitions en ligne avait par contre connu une forte progression, le nombre de « branchements vidéo » ayant fait un bond de 17 % sur les plateformes numériques de Radio-Canada par rapport aux Jeux d’hiver précédents.

À voir en vidéo