Les flâneurs

Illustration: Le Devoir
Caroline Montpetit

Lhasa en rappel

Elle avait la bohème dans l’âme et ne faisait que passer sur Terre, où elle a laissé des foules d’admirateurs inconditionnels, envoûtés par sa voix et ses chansons aux accents d’ail-leurs. Onze ans après la mort de Lhasa de Sela, les Éditions du Boréal publient la version française de sa biographie, Envoûtante Lhasa, signée Fred Goodman. Celle-ci, campée dans l’autobus où Lhasa a grandi, où elle fut initiée par son père aux questionnements existentiels qui l’ont suivie toute sa vie, nous permet de suivre cette famille de nomades


Manon Dumais

Fantômes du passé

Qui dit temps des Fêtes, dit rattrapage. Lancé sur Netflix en octobre, Sa maison (His House), premier long métrage de Remi Weekes, met en scène deux réfugiés sud-soudanais fraîchement installés dans un taudis en banlieue de Londres. Ayant perdu leur fille durant la traversée, ils sont témoins d’effroyables phénomènes paranormaux. Drame d’horreur à saveur sociale porté par deux acteurs bouleversants — Sope Dirisu et Wunmi Mosaku —, Sa maison illustre les traumatismes liés à la guerre, la culpabilité d’avoir survécu au pire et les difficultés de l’immigration.


Stéphane Baillargeon

eCharlot

Les confinements ont fait gonfler la fréquentation du site Internet Archive, qui reçoit plus de 1,5 million de visiteurs uniques chaque jour. La bibliothèque numérique protège des centaines de milliards de pages, des dizaines de millions de sites, des millions de livres, des centaines de milliers de concerts et des milliers de films accessibles gratuitement. Une suggestion dans cette profusion galactique : les films de Chaplin, dont ceux de la fabuleuse année 1914, quand Charlot est apparu dans 40 courts métrages totalisant la moitié de toute sa création.


Amélie Gaudreau

Histoires pour petites oreilles

Et sans doute quelques grandes oreilles aussi ! La légende de la littérature et du théâtre jeunesse d’ici Jasmine Dubé (Le bain, Ma petite boule d’amour) propose sur le site de sa compagnie de théâtre une série de balados, où elle interprète de sa voix rassurante et espiègle des contes de saison de son cru. Le premier en liste, Norbert le petit chevreuil, récit d’un faon qui a l’ambition d’œuvrer pour le père Noël, s’écoute fort bien en (jeune) famille, blotti à l’ombre du sapin, juste avant une sieste ou un plus long dodo...