Le 98,5 FM gagne encore des auditeurs

Le matin, Paul Arcand est encore au sommet avec 28,9% de parts d’écoute, en croissance de 1,9 point depuis l’hiver 2019.
Photo: Andrey Tsidvintsev Getty Images Le matin, Paul Arcand est encore au sommet avec 28,9% de parts d’écoute, en croissance de 1,9 point depuis l’hiver 2019.

Déjà habitué aux sommets de l’écoute radio à Montréal, le 98,5 FM a atteint 20 % des parts globales de marché, selon les chiffres du sondage Numeris hivernal. C’est là une hausse importante de 2,4 points de pourcentage en un an.

L’antenne parlée de Cogeco a aussi connu des progressions dans plusieurs cases horaires. Le matin, Paul Arcand est encore au sommet avec 28,9 % de parts d’écoute, en croissance de 1,9 point depuis l’hiver 2019. Au même moment, Patrick Masbourian, à Radio-Canada, a légèrement reculé dans les faveurs des auditeurs, passant de 16 parts de marché à l’hiver dernier à 15,2 cette saison.

Pour le retour à la maison, le 98,5 FM est aussi en progression au sommet de la case horaire du 15 h à 18 h. Patrick Lagacé enregistre une progression de 0,9 point de pourcentage par rapport à l’automne. En un an, la station a enregistré une hausse de 2,2 parts de marché dans ce segment.

Radio-Canada reste au sommet le samedi matin malgré une petite baisse. Samedi et rien d’autre, de Joël Le Bigot, reste donc bien devant Paul Houde, franc deuxième grâce à une croissance de son auditoire de 2,5 % depuis le printemps. Le dimanche, Houde arrive par contre à égalité avec Franco Nuovo, avec 22,1 % de l’écoute. L’animateur de Radio-Canada a perdu pas moins de 5,8 points de pourcentage d’écoute, alors que le meneur du 98,5 FM a fait un gain de 5,4 parts de marché.

Notons par ailleurs la progression globale de Rythme FM à Montréal, dont les parts de marché ont augmenté de 3,3 points de pourcentage. Avec 14,8 % du marché, Rythme vient en deuxième position parmi les stations les plus écoutées cet hiver.

Les données PPM ont été recueillies du 25 novembre 2019 au 23 février 2020.