L’ex-animatrice de Radio-Québec Lise Le Bel n’est plus

Lise Le Bel a animé le magazine économique «Questions d’argent», de 1985 à 1993.
Photo: Télé-Québec Lise Le Bel a animé le magazine économique «Questions d’argent», de 1985 à 1993.

L’ex-animatrice de Radio-Québec Lise Le Bel est décédée à l’âge de 71 ans, dimanche.

Elle serait morte d’un cancer fulgurant, selon ce que rapportait Le Soleil.

Figure du monde télévisuel pendant plus de 25 ans, Lise Le Bel a marqué l’histoire de Radio-Québec, l’ancêtre de Télé-Québec. Elle y a notamment rencontré son conjoint, Robert Lajoie.

C’est l’émission de consommation Téléservice, diffusée à partir des années 1980 et dont elle a été l’animatrice de 1993 à 1995, qui l’a fait connaître du grand public.

L’animateur à Radio-Canada Claude Saucier, à la barre de Téléservice lors des premiers pas de Mme Le Bel, s’est dit « sous le choc » après avoir appris son décès. « J’ai beaucoup de peine. Salut ma Lise ! » a-t-il écrit sur sa page Facebook dimanche.

Lise Le Bel a aussi animé le magazine économique Questions d’argent, de 1985 à 1993. Elle a travaillé, entre autres, avec les chroniqueurs économiques du quotidien La Presse de l’époque, Alain Dubuc, Claude Picher et Michel Girard, mais aussi Marjolaine Lord, Diane Bellemare et Diane-Gabrielle Tremblay.

Mme Bellemare, ex-candidate adéquiste et désormais sénatrice à Ottawa, se souvient bien de ses années de télévision avec Lise Le Bel. « Elle était facile d’accès, pas du tout nerveuse et toujours souriante. C’était vraiment facile de travailler avec elle, elle nous rassurait et nous mettait en confiance. »

Une femme « solide » donc, mais aussi « sensible ». Mme Bellemare se souvient notamment de ce 6 décembre 1989, le jour de la tuerie à l’École polytechnique de Montréal. « Elle était complètement désorientée, émue, touchée et ça paraissait vraiment. Pour elle qui avait l’habitude de garder son sang-froid, ç’a été difficile d’enregistrer l’émission », confie-t-elle au Devoir.

C’était aussi une personne « sociable, gentille et pleine d’humour », dit celle qui a pu la côtoyer en dehors du travail. Les deux femmes se sont rencontrées pour la première fois dans un bus scolaire, alors qu’elles fréquentaient le même collège.

Lise Le Bel a aussi coanimé le Téléthon de la dystrophie musculaire avec Michel Louvain et le Spécial Mouvement Retrouvailles, avec Gérard-Marie Boivin.

C’est au magazine Visa santé qu’elle a terminé sa carrière.

L’automne dernier, elle tournait encore des capsules pour souligner le 50e anniversaire de Télé-Québec.