En famille au musée!

Alice Mariette Collaboration spéciale
Les musées regorgeront d’activités à réaliser en famille tout au long de l’été.
Photo: Elias Touil Les musées regorgeront d’activités à réaliser en famille tout au long de l’été.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Les musées ont concocté de nombreuses activités ludiques et amusantes pour les familles cet été.


Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa

Durant la période estivale, le Musée des beaux-arts du Canada propose à nouveau Artissimo, son programme d’initiation à l’art. À compter du 15 juin, l’exposition temporaire Nos chefs-d’oeuvre, nos histoires offre un espace interactif et divertissant. Le public est invité à créer un paysage sur iPad dans le style de l’artiste de son choix ou encore de personnifier le tableau La famille Woolsey. Pour finir, le 18 juin prochain aura lieu le prochain Dimanche en famille. Au programme : création artistique, musique, théâtre, en plus de la découverte du musée.


Musée de la civilisation de Québec (MCQ)

Au MCQ, deux expositions concerneront particulièrement les enfants : Cerveau à la folie et Chiens et chats. La première permet de découvrir le fonctionnement de l’organe et la deuxième propose aux plus jeunes de se glisser dans la peau des animaux. Les familles pourront aussi découvrir l’exposition sur Hergé, à travers une visite animée et l’atelier Voyage vers la Lune, avec des démonstrations de concepts scientifiques. Par ailleurs, l’atelier de costume Il était une fois offre une plongée dans le monde du conte.


Musée national des beaux-arts de Québec (MNBAQ)

En juin, au MNBAQ, le photographe Philippe Halsman servira de source d’inspiration pour un atelier de photomontage surréaliste. En juillet, la moustache de Dalí sera à l’honneur : les participants pourront en sculpter une et la coller à leur portrait. Puis, du 7 au 16 juillet, en partenariat avec le Festival d’été de Québec, le MNBAQ proposera de créer un cache-oeil décoré, façon Dalí. Au mois d’août, l’atelier de dessin et collage L’histoire dans l’histoire sera proposé autour des tableaux français des abbés Desjardins. Par ailleurs, l’exposition Les curiosités continue cet été, et deux parcours sont proposés sous la forme de jeu d’intrigues et de connaissances.

Cet été, en plus de ses trois expositions, sa nouvelle application numérique et son sentier d’interprétation, le Musée des Abénakis organise plusieurs activités pour les familles. Le 10 juin, le public est invité à découvrir la cuisine autochtone. Les 1er et 2 juillet, le site accueillera la 58e édition de son Pow Wow. Au programme : chant, danse, mets traditionnels et présence d’artisans. Le Musée propose aussi une initiation aux fouilles, le 6 août prochain. « Un 101 des techniques de fouilles, animé par une vraie archéologue, suivi d’un dîner-conférence », précise le directeur général, Mathieu O’Bomsawin.


Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM)

« Cet été, les activités seront ambiance Flower Power ! » lance la porte-parole du MBAM, Élisabeth Bütikofer. À partir du 17 juin, en lien avec sa grande exposition Révolution, le musée invite les tout-petits à fabriquer des lunettes yéyés et les plus grands des motifs avec des bulles, transformées ensuite en fleurs. En outre, les familles peuvent créer des macarons inspirés de la mode des années 60 et 70, avec l’atelier ReLOVEution.

Par ailleurs, le MBAM offre des camps de jour, dont les activités sont liées à Révolution, mais aussi a Love Is Love, l’exposition de Jean Paul Gaultier.


Musée McCord à Montréal

Tout l’été, le musée distribuera son sac à dos de l’aventure, qui contient un jeu de piste. Des cartes-jeux à collectionner ont été ajoutées, pour donner à la visite une saveur de chasse au trésor. « En complément de l’exposition Illusions, nous proposons un atelier où les jeunes peuvent faire une affiche d’eux-mêmes en magicien, en plus de l’apprentissage de tours de magie », indique Dominique Trudeau, chef de l’action éducative.

De plus, chaque dernier mercredi du mois, le musée ouvre gratuitement ses portes aux bébés de moins de 18 mois, accompagnés d’un parent lors de Parents-poupon.


Musée Stewart à Montréal (île Sainte-Hélène)

En 2017, le Musée Stewart marque à la fois le 50e anniversaire d’Expo 67 et le 375e de Montréal. Au programme : l’exposition temporaire Expo 67. Rêver le monde, des visites extérieures et un accès gratuit à la cour du Musée. « Expo 67 est très immersive, elle plaira autant aux parents qu’aux enfants », estime Dominique Trudeau, chef de l’action éducative. Des circuits autour de l’île, sur le thème d’Expo 67, seront proposés tout l’été.


Pointe-à-Callière musée d’archéologie et d’histoire à Montréal

Toutes les expositions de Pointe-à-Callière peuvent plaire aux enfants ! L’objectif : vivre toute l’histoire de Montréal en une seule visite au musée. Les plus jeunes seront particulièrement intéressés par l’aventure Pirates ou corsaires ? où ils embarqueront sur un navire, mais aussi par l’atelier Archéo-Aventure, qui démystifie la discipline. Par ailleurs, des jeux vidéo interactifs ont été mis en place, pour apprendre comment s’effectuait la traite des fourrures au XVIIe siècle, de quelle façon s’éteignaient les incendies au XVIIIe, et quels étaient les métiers des Montréalais au XIXe.


Musée Marguerite-Bourgeoys à Montréal

La nouvelle tournée découverte du site archéologique, Ville-Marie, terre des femmes, met en lumière la contribution des Amérindiens préhistoriques et des femmes. L’exposition, Coup de théâtre : j’ai fondé Montréal ! proposera un vote pour celui ou celle qui a le plus contribué à la ville. « On demande aux gens de se faire leur propre idée de l’histoire », note Virginie Létourneau Clément, responsable du service éducatif.

Les visiteurs peuvent aussi gravir les 69 marches du belvédère. « Il s’agit souvent pour les enfants d’un beau défi et, une fois arrivés, ils peuvent voir la ville sous un angle inconnu », estime Mme Létourneau Clément.


Marionnettes géantes à Upton

L’équipe du Théâtre de la Dame de coeur à Upton offre pour une deuxième saison sa pièce Les géants de l’étang. « Ce spectacle plaît à toute la famille. Avec la vingtaine de marionnettes, les jeunes ont beaucoup de choses à voir, sous tous les angles, à gauche, à droite, au centre, en haut, ils sont émerveillés ! » lance David Mc Duff, responsable des communications. Une aventure haute en couleur, où le spectateur est à même l’étang. Le public devient alors complice des chenilles qui veulent échapper à leur destinée, des papillons souhaitant se transformer en fourmis ou encore de la grande chenille qui sème la terreur dans la fourmilière… « Du berceau, jusqu’à l’adolescence et même les adultes, chacun y trouve son compte et comprend l’histoire à sa manière », résume M. Mc Duff.

Du 5 juillet au 19 août 2017, du mercredi au dimanche.

20 h 30 en juillet, 20 h en août

450 549-5828

www.damedecoeur.com/geants
1 commentaire
  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 27 mai 2017 12 h 13

    Pourquoi...

    ne fait-on pas mention de La Journée des Musées montréalais qui aura lieu demain, dimanche le 28 mai...et l'entrée est gratuite, paraît-il ?!