Doux concerts aux îles du Bic

Christophe Huss Collaboration spéciale
Le concert d’ouverture du festival aura lieu en l’église du Bic.
Photo: Baptiste Grison Le concert d’ouverture du festival aura lieu en l’église du Bic.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Élise Lavoie et James Darling, codirecteurs artistiques du festival Concerts aux îles du Bic, souhaitent placer leur 16e édition sur le thème « Enracinement et dépaysement ». Ce festival, qui s’est vu décerner un prix Opus en 2015 et un Grand Prix du tourisme québécois en 2012, se tiendra cette année du 5 au 13 août.

Aux îles du Bic, le grand rendez-vous familial est celui du dimanche 13 août, avec le pique-nique musical gratuit à la ferme Rioux du parc national du Bic (droits d’entrée du parc en vigueur) en compagnie de la saxophoniste Sophie Poulin de Courval et de plusieurs musiciens du festival 2017. À 11 h, une activité préconcert permettra même de confectionner des instruments à partir de légumes !

L’activité de plein air sera suivie, à 19 h, du concert de clôture intitulé Kaléïdoscope canadien, où, au même endroit, le Quatuor Saint-Germain jouera des compositions du répertoire canadien d’Ernest McMillan, Christos Hatzis, Jacques Hétu, José Evangelista… Espérons qu’ils n’oublieront pas le Quatuor de Glenn Gould !

Plusieurs autres activités gratuites dans le parc précéderont le festival, puisque du 25 juin au 30 juillet, tous les dimanches à 14 h, s’y produiront des duos de la relève.

Le festival proprement dit s’amorcera le samedi 5 août à l’église du Bic avec un concert en « préouverture » donné par le duo de piano à quatre mains composé de Marie-Christine Poirier et Amélie Fortin.

Le « concert d’ouverture » du mercredi 9 août déploiera, au même endroit, une thématique française. Le lendemain, à l’église de Saint-Fabien, le festival accueillera les invités d’honneur de son édition 2017, l’Ensemble Valéik, formé de jeunes musiciens suisses, pour le Quintette à cordes op. 77 de Dvorák et le Sextuor op. 36 de Brahms. Le directeur artistique James Darling et la première violoniste des Violons du Roy, Pascale Giguère, se joindront, entre autres, aux invités helvètes.

Pragmatiquement, la formule de Concerts aux îles du Bic est principalement concentrée du 9 au 13 août. Deux activités ont lieu le vendredi 11 : un concert familial à 16 h, avec un conte musical mobilisant trois musiciens, un bédéiste et une narratrice, puis, à 21 h, au Conservatoire de Rimouski, une soirée cabaret « Parfums d’Asie », cultivant un répertoire musical japonais original et rare.

Le samedi 12 août en matinée, les festivaliers seront conviés à un brunch baroque au son des harpes anciennes et de la basse de viole à la chapelle de Saint-Fabien-sur-Mer. En soirée, à l’église du Bic, le concert gala animé par Mario Paquet, Réjouissance : musique des Amériques, présentera des oeuvres de Piazzolla, de Menotti, de Beach et de Copland.

Marie-Julie Chagnon, Mélanie Forget, Pascale Giguère, Shagan Grolier, Elise Lehec, Marie-Thaïs Levesque, Margaret Little, Antoine Malette-Chénier, David Thies-Thompson, Yuki Isami, Alexis Lavoie-Lebel, Maurice Laforest et Louise Lessard sont, aux côtés d’Élise Lavoie et de James Darling, les principaux musiciens invités de cette édition 2017.

Concerts aux îles du Bic, du 5 au 13 août 2017, billetterie et renseignements : 418 736-0036, www.bicmusique.com

Trois rendez-vous

10 août : Cordes sensibles. Quintettes à cordes de Dvorák et Sextuor op. 36 de Brahms.

12 août : Concert gala animé par Mario Paquet : Réjouissance : musique des Amériques.

13 août : Journée d’activités musicales gratuites au parc national du Bic et concert de clôture.