Valcourt - Le musée Bombardier vire au vert

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
Depuis son inauguration en 1971, le Musée J.-Armand-Bombardier retrace l’évolution de l’industrie de la motoneige.
Photo: Musée J.-Armand-Bombardier Depuis son inauguration en 1971, le Musée J.-Armand-Bombardier retrace l’évolution de l’industrie de la motoneige.

Ce texte fait partie du cahier spécial Festivals - Été 2013

Cet été, le Musée J.-Armand-Bombardier de Valcourt, dans les Cantons-del’Est, présente l’exposition temporaire Virage. Vers un transport durable. Normal, l’inventeur Joseph-Armand en connaissait un bout sur les transports!

La nouvelle exposition Virage. Vers un transport durable est une exposition itinérante réalisée par la Biosphère. Cet été, son premier arrêt est au Musée J.-Armand-Bombardier, où elle sera présentée jusqu’au 9 mars 2014. Virage illustre la relation complexe de l’homme avec l’automobile et révèle l’impact des véhicules sur l’environnement et la santé, ainsi que des transpor ts collectifs. L’installation, au design contemporain, pose un regard nouveau et engagé sur le phénomène social que constitue le transpor t. Sa cible écoresponsable donne un angle très moderne à cette thématique du musée.
 
Au cœur de l’installation, on retrouve la représentation d’une automobile disséquée. On utilise cette voiture afin de permettre aux visiteurs de comprendre quelle est l’empreinte écologique des voitures, en par ticulier celles construites il y a plus d’une décennie. On y apprend entre autres qu’une auto construite avant 1995 émet 19 fois plus de polluants que les modèles fabriqués depuis 2004.
 
L’homme et ses machines

Axée sur cinq thématiques, l’expo s’attarde sur l’historique des besoins de l’humain en matière de déplacements et sur la voiture comme moyen de transpor t privilégié en Amérique du Nord. Tout au long de son parcours, Virage suggère des changements de compor tement et des pistes d’actions individuelles et collectives pour améliorer le monde des transpor ts avec, à la clé, des tr ucs de conduite éconergétiques. Que nous réser ve l’avenir ? D’abord l’avenir de chaque conducteur, dont chacun des choix aura un impact, mais aussi l’avenir technologique, avec toutes ses avancées, et l’avenir planétaire, avec ce qui se dessine dans les pays émergents.
 
Enfin, les visiteurs du musée auront la chance unique de voir les ajouts appor tés au Musée J.-Armand-Bombardier, grâce à la collaboration avec BRP (Bombardier Recreative Products), l’exposition faisant une place enviable à deux véhicules développés par le Centre de technologies avancées BRP–Université de Sherbrooke, le véhicule côte à côte Can-Am® CommanderMC électrique et le roadster Can-Am® Spyder® hybride.
 
Depuis son inauguration en 1971, le Musée J.-ArmandBombardier retrace l’évolution de l’industrie de la motoneige à laquelle J.-A. Bombardier a donné sa première impulsion.
Monsieur Bombardier n’a cer tes pas besoin de présentations, mais il vaut la peine de rappeler que ce mécanicien a mis au point et breveté un nombre impressionnant de véhicules spécialisés tant pour le transpor t sur neige que pour le transpor t tout-terrain.
 
C’est en 1942 qu’il fonde la société L’Auto-Neige Bombardier Limitée. Depuis, si la compagnie a changé de nom, il n’en demeure pas moins qu’elle fabrique toujours les
fameuses motoneiges de marque Ski-Doo.
1 commentaire
  • Frédéric Jeanbart - Inscrit 25 mai 2013 08 h 40

    Petite question

    Extrait : « le Musée J.-Armand-Bombardier retrace l’évolution de l’industrie de la motoneige »

    Mais pourquoi mentir en déformant les faits? Car c'est faux, le musée J. Armand Bombardier présente les faits saillants de la vie et de l'oeuvre de Joseph-Armand Bombardier, ce n'est pas un musées « relatant l'histoire de l'industrie" au complet. C'est même écrit sur leur site! Hey les journalistes, vous faites dans le PR et la fausse pub maintenant?