Prix Écrans canadiens - Nguyen rentre de Toronto auréolé

Kim Nguyen était tout sourire après avoir récolté ses deux premiers prix pour Rebelle. Et la soirée lui a donné huit autres raisons de se réjouir.
Photo: Métropole Films Kim Nguyen était tout sourire après avoir récolté ses deux premiers prix pour Rebelle. Et la soirée lui a donné huit autres raisons de se réjouir.

Le film Rebelle a gagné, dimanche soir à Toronto, dix des trente-sept prix Écrans canadiens du cinéma et de la télévision, notamment ceux du meilleur film, de la meilleure direction artistique et réalisation ainsi que de la meilleure interprétation féminine.

De quoi remonter le moral du réalisateur québécois Kim Nguyen qui n’avait pas réussi à emporter l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, la semaine dernière à Los Angeles.


Il rapporte donc au Québec le prix du meilleur réalisateur et du meilleur scénariste. Le prix de l’interprétation féminine revient à la jeune vedette congolaise du film, âgée de seize ans seulement, Rachel Mwanza. Le long métrage a déjà été primé à l’étranger, notamment à la Berlinale et au Festival du film de Tribeca, et l’interprète principale du film a remporté le prix de la meilleure actrice dans ces deux festivals. L’adolescente s’était déplacée à Toronto pour l’occasion, dimanche. « Il y a des gens qui me trouvent bonne et ils trouvent que c’est naturel… moi j’aime ce que je fais », a répondu l’actrice, interrogée au sujet des nombreux prix qu’elle a déjà remportés, malgré son jeune âge.


Rebelle aborde le parcours d’une enfant soldat, forcée d’abattre ses propres parents, avant d’être enrôlée, puis considérée comme une sorcière indispensable à l’armée rebelle. Aux côtés d’un jeune magicien, son périple initiatique s’amorce. Serge Kanyinda, qui joue le rôle du magicien albinos qui tombe amoureux du personnage de Rachel Mwanza, remporte le prix de l’interprétation masculine dans un rôle de soutien. Emmanuel Fréchette et Josée Arsenault ont aussi remporté le prix de la meilleure direction artistique. Et ce n’est pas tout: le film a gagné les prix pour les meilleures images, le meilleur montage, sons d’ensemble et montage sonore. Rebelle a en fait remporté dix des douze prix pour lesquels le film avait été mis en nomination.

 

Deux prix pour Laurence Anyways


De leurs côtés, Xavier Dolan et François Barbeau ont obtenu le prix des meilleurs costumes, pour le film Laurence Anyways, qui remporte aussi la récompense pour les meilleurs maquillages. Le long métrage avait été mis en nomination dans dix catégories, y compris les trois plus prestigieuses : meilleur film, meilleure réalisation, meilleure actrice.


Les prix Écrans canadiens, créés en 2012, récompensent l’excellence dans les secteurs de la télévision et des nouveaux médias de langue anglaise, ainsi qu’au cinéma anglophone et francophone. Ils résultent de la fusion entre les défunts prix Gemini et Génie.


***
 

Avec La Presse canadienne