Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Milos Raonic déclare forfait à Tokyo

    6 octobre 2017 |La Presse canadienne | Tennis
    Milos Raonic salue la foule après avoir pris la décision de déclarer forfait, à Tokyo, jeudi.
    Photo: Toru Yamanaka Agence France-Presse Milos Raonic salue la foule après avoir pris la décision de déclarer forfait, à Tokyo, jeudi.

    Tokyo — Milos Raonic a connu de nouveau des ennuis de santé, jeudi, et en conséquence il a déclaré forfait dans son match de deuxième tour du tournoi de Tokyo, qui l’opposait à un favori local, le Japonais Yuichi Sugita.

     

    Le finaliste du tournoi de Wimbledon en 2016 a perdu le premier jeu contre Sugita, 40e raquette mondiale, puis il a décidé de jeter l’éponge alors qu’il tirait de l’arrière 1-0 en raison d’une blessure au mollet droit. Il n’a pas participé à sa conférence d’après-match, avant de publier un peu plus tard un communiqué par l’entremise de l’ATP.

     

    « Je me suis étiré un mollet. C’est difficile d’en connaître la gravité, car il est encore trop tôt pour obtenir un diagnostic précis, a expliqué l’Ontarien. Ça s’est produit alors que le score était à égalité. J’ai ressenti une douleur aiguë à l’arrière de ma jambe. Je dois rentrer à la maison et obtenir des soins médicaux.

     

    « Ç’a été une année difficile et très frustrante. J’aurais préféré me concentrer sur le tennis plutôt que de devoir constamment rechercher des soins médicaux. »

     

    Après avoir remporté son premier match depuis une absence de sept semaines causée par une blessure au poignet gauche, Raonic s’est plaint que le calendrier de l’ATP était trop exigeant et qu’il devrait être allégé.

     

    Le Canadien s’est maintenant retiré de cinq tournois cette saison, et a dû abandonner pendant un match à deux reprises.

     

    Sugita avait aussi gagné son premier match à la suite de l’abandon de son adversaire. Il croisera le fer en quarts de finale vendredi avec Adrian Mannarino.

     

    David Goffin, le finaliste l’an dernier, est venu de l’arrière pour disposer de Matthew Ebden 2-6, 7-5, 7-6 (1). Le Belge avait les devants 5-2 au troisième set, mais Ebden l’a brisé à deux reprises pour provoquer le bris d’égalité.

     

    « Il avait un jeu très solide en fond de terrain, n’a pas commis beaucoup d’erreurs, a confié Goffin. Les coups gagnants ont été difficiles à obtenir en raison de la température et des balles. Il faisait plus frais en soirée, donc les balles sont devenues très dures. C’était difficile de claquer des coups gagnants — la balle n’était pas rapide, et c’est la raison pour laquelle les échanges étaient longs et il y avait peu d’erreurs. »

     

    Goffin, qui a joué un rôle clé dans la participation de la Belgique à la finale de la Coupe Davis contre la France, affrontera au prochain tour le Français Richard Gasquet.

     

    Steve Johnson et Diego Schwartzman ont aussi obtenu leur laissez-passer pour les quarts de finale.

     

     













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.