Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Tennis

    Denis Shapovalov surprend et se paie Del Potro à la Coupe Rogers

    10 août 2017 |Simon Servant - La Presse Canadienne | Tennis
    <p>Le jeune Canadien a causé une surprise de taille, mercredi, en battant l’Argentin Juan Martin del Potro au deuxième tour de la Coupe Rogers.</p>
    Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne

    Le jeune Canadien a causé une surprise de taille, mercredi, en battant l’Argentin Juan Martin del Potro au deuxième tour de la Coupe Rogers.

    Denis Shapovalov devra s’habituer au court central du Stade Uniprix, car il y fera une troisième visite en autant de jours. Le jeune Canadien a causé une surprise de taille, mercredi, battant l’Argentin Juan Martín del Potro 6-3, 7-6 (4) au deuxième tour de la Coupe Rogers.

     

    Le match a donné lieu à beaucoup de longs échanges au cours desquels la puissance des deux joueurs a été mise en valeur. Le Canadien a toutefois été plus dangereux lors de sa première balle de service et il a commis moins de fautes directes, ayant finalement le dessus en une heure quarante-quatre minutes. « Comme je l’ai dit mardi, Juan Martín est mon idole, alors c’était tout un honneur de jouer contre lui, a affirmé Shapovalov. Ce sera vraiment très bon pour ma confiance. »

     

    Shapovalov a enlevé la première manche en remportant les trois dernières parties, mais l’Argentin a montré les dents au deuxième set. Il a réussi quelques coups gagnants et il a forcé la tenue d’un bris d’égalité.

     

    Transporté par les encouragements de la foule, Shapovalov a gagné quatre points consécutifs avant de commettre une double faute sur balle de match. Il a cependant confirmé sa victoire dès le point suivant.

     

    Âgé de 18 ans et 116 jours, Shapovalov est devenu le quatrième plus jeune joueur de l’histoire du tournoi à accéder au troisième tour et le plus jeune depuis Mats Wilander, en 1982.

     

    Nadal bat Coric

     

    Shapovalov devra donc affronter Rafael Nadal, qui n’a pas chômé sur le court central plus tard dans la journée.

     

    Nadal, le favori du tournoi, a amorcé sa route vers le titre de la Coupe Rogers en disposant du Croate Borna Coric 6-1, 6-2, mercredi soir, au deuxième tour.

     

    L’Espagnol a fait courir son adversaire de long en large sur le terrain et il a exécuté des coups tout en finesse le long des lignes pour se débarrasser facilement de Coric en une heure douze minutes.

     

    Le Croate a pourtant livré une belle bataille à la première tête de série lors des deux premiers jeux de la manche initiale, mais Nadal ne lui a donné que deux points lors des trois parties suivantes pour prendre les devants 5-0 et finir par s’emparer du premier set.

     

    L’Espagnol a poursuivi son travail de démolition en deuxième manche, mais les première et sixième parties ont été un peu plus ardues. Coric a notamment forcé quelques égalités alors que le gaucher a semblé irrité par un problème technique, à 4-1.

     

    Le favori, qui avait brisé son rival d’emblée au deuxième set, a échappé les troisième et septième parties, mais la puissance et la précision de ses coups lui ont permis de fermer la porte.

     

    Nadal se tourne maintenant vers Shapovalov. « Denis est un bon jeune joueur et il est très agressif, a observé l’Espagnol. Je suis certain qu’il sera très confiant après sa victoire au premier tour et celle contre un des meilleurs joueurs au monde. »

     

    Federer ne s’éternise pas

     

    Plus tôt en après-midi, le maître a donné une leçon à l’élève. Roger Federer a fait une entrée fracassante à Montréal, se défaisant aisément du Canadien Peter Polansky 6-2, 6-1, au deuxième tour.

     

    Bousculant son adversaire pendant 54 minutes, Federer, qui disputait un premier match à Montréal depuis sa défaite au troisième tour en 2011, a fait plaisir aux spectateurs en étant agressif et en réalisant plusieurs coups spectaculaires.

     

    Dès la première manche, Federer s’est rapidement forgé une avance de 3-0, ne perdant qu’un seul point au passage. Après avoir chassé la nervosité, Polansky s’est ressaisi en étirant les échanges avec la deuxième tête de série et il s’est approché à 4-2.

     

    Federer a cependant chassé les espoirs du Canadien en remportant le septième jeu au service avant de briser celui de Polansky pour gagner la première manche en 21 minutes.

     

    Lors du premier duel entre les deux hommes, au Canada, en 2014, Federer avait battu Polansky 6-2, 6-0 en 52 minutes.

     

    Par ailleurs, le Français Adrian Mannarino a gâché la soirée de bien des partisans en montrant la porte de sortie au Canadien Milos Raonic 6-4, 6-4, mercredi soir.


    Toronto : Halep passe au 3e tour La championne en titre Simona Halep a atteint le troisième tour de la Coupe Rogers, à Toronto, l’emportant 6-4 et 6-3 devant Magdalena Rybáriková, de la Slovaquie. La Roumaine a eu le dessus 4-2 pour les bris. En troisième ronde, sa rivale sera la Tchèque Barbora Strýcová, 26e au monde. Par ailleurs, l’Américaine CiCi Bellis a surpris en ayant le dessus 6-4, 7-5 face à la huitième tête de série, Svetlana Kuznetsova. Bellis a remporté 74 % des points disputés sur sa première balle de service et elle a brisé le service de sa rivale russe à trois reprises. Âgée de 18 ans, Bellis occupe le 36e rang mondial.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.