Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Charlie Lindgren profite de sa chance

    14 novembre 2017 | Alexis Bélanger-Champagne - La Presse canadienne à Brossard | Hockey
    Charlie Lindgren
    Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Charlie Lindgren

    Charlie Lindgren ne se fait pas d’illusions. Même s’il a brillé lors de sa première semaine comme gardien no 1 dans la LNH, l’Américain âgé de 23 ans sait très bien ce qui l’attend quand Carey Price sera rétabli de sa blessure au bas du corps.

     

    « C’est l’équipe de Carey, a-t-il dit après l’entraînement du Canadien, lundi. Je me sens à l’aise et je crois donner une chance à l’équipe de gagner. Mais quand Carey sera de retour… c’est Carey Price ! »

     

    Price s’est encore une fois entraîné avant ses coéquipiers en compagnie de l’entraîneur des gardiens, Stéphane Waite, lundi.

     

    Ennuyé par une blessure au bas du corps, Price n’a pas joué depuis le 2 novembre, lors d’une défaite de 6-3 face au Wild, au Minnesota.

     

    Il a recommencé à s’entraîner en solitaire, mercredi dernier. « La seule chose que je peux dire, c’est qu’il continue à s’entraîner et à se préparer, a raconté l’entraîneur-chef Claude Julien. Tant qu’il ne sera pas avec le groupe, je ne pourrai pas dire quand il sera de retour. »

     

    En 11 sorties cette saison, Price affiche un dossier de 3-7-1 avec une moyenne de buts alloués de 3,77 et un taux d’efficacité de ,877.

     

    Bouée de sauvetage de luxe

     

    Lindgren a pris la relève avec brio au cours de la dernière semaine. En quatre départs, il affiche un dossier de 3-1-0 avec une moyenne de 1,24 et un taux d’efficacité de ,964.

     

    « C’est super ! Je suis là où je veux être, a dit Lindgren au sujet de sa nouvelle routine. Je m’amuse et j’essaie d’en profiter. »

     

    « Je me sens plus à l’aise après chaque match. Je crois avoir démontré que je peux jouer ici, à ce niveau. C’est bien ! »

     

    Julien reconnaît aussi les qualités de Lindgren, qui est devenu une bouée de sauvetage de luxe pour le Tricolore. « C’est un gars humble, mais il est aussi très confiant en ses moyens, a-t-il mentionné. Il est combatif et il n’est pas intimidé par le fait qu’il est dans la Ligue nationale. »

     

    Julien n’est certainement pas rendu là dans sa réflexion, mais si Lindgren continue de briller, il forcera peut-être la main de la direction de l’équipe. Pour ce qui est du principal intéressé, il est resté diplomatique dans ses propos concernant sa situation lorsque Price ou Montoya reviendront au jeu. Il pourrait être rétrogradé au sein du Rocket de Laval, dans la Ligue américaine, ou demeurer avec le grand club comme réserviste de Price. « Ce n’est pas à moi de prendre cette décision, a répondu Lindgren.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.