La course au rectorat de l’UQAM reprend avec deux candidates

La pavillon central de l'Université du Québec à Montréal
Photo: Olivier Zuida Le Devoir La pavillon central de l'Université du Québec à Montréal

La course au rectorat de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) reprend de plus belle, après deux tours où aucun des candidats n’avait pu se démarquer. Deux candidates se feront la lutte dans le troisième tour qui vient de s’amorcer, a annoncé ce jeudi matin la direction de l’UQAM.

 

Corinne Gendron, professeure à l’École des sciences de la gestion (ESG), affrontera Magda Fusaro, vice-rectrice aux systèmes d'information de l’UQAM.

 

Mme Gendron était candidate aux deux premiers tours, survenus plus tôt cette année. Elle s’était mesurée à Luc-Alain Giraldeau, doyen de la Faculté des sciences. Celui-ci s’est désisté de la course au rectorat de l’UQAM et a été nommé directeur général de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).

 

D’autres détails suivront.