Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Une tempête de neige s'abat sur le Québec

    Une accumulation de neige variant entre 20 et 30 centimètres est prévue d’ici samedi soir

    13 janvier 2018 20h08 | La Presse canadienne - Avec Le Devoir | Actualités en société
    Uniquement à Montréal, il est tombé 36 cm de neige. 
    Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir Uniquement à Montréal, il est tombé 36 cm de neige. 
    Après la pluie et le temps doux des derniers jours, une nouvelle tempête hivernale s'abat sur le Québec. Toutes les routes du sud-ouest, du centre et de l’est de la province sont enneigées ce qui rend la conduite automobile périlleuse.

    Une accumulation de neige variant entre 20 et 30 centimètres est prévue d’ici samedi soir dans la province. Un avertissement de tempête hivernale et de froid a été émis par Environnement Canada pour le sud du Québec et certaines régions ontariennes. 

    Une fois la tempête de neige passée en fin de journée, il faudra s’habiller chaudement. Environnement Canada se prépare à émettre une alerte de froid extrême pour plusieurs régions, dont les Laurentides. Un tel avis est lancé lorsque les températures ressenties, avec ou sans le facteur éolien, sont plus basses que - 38 degrés Celsius.

    La visibilité est réduite sur plusieurs tronçons des autoroutes 20, 40 et 10. Elle est même nulle sur la 20, dans le secteur de Montmagny. La route 175, dans la Réserve faunique des Laurentides, est aussi à déconseiller, de Stoneham vers L’Étape.

    À 15h30, samedi, Urgences-santé, qui couvre les villes de Montréal et de Laval, avait enregistré 680 appels depuis minuit, un nombre au-dessus de la normale alors que l'organisme reçoit en moyenne entre 1000 et 1200 appels sur une durée de 24 heures.
    Il faut être excessivement vigilant et ralentir la vitesse de notre véhicule. Il faut aussi s'assurer de bien enlever la glace sur le pare-brise, afin de bien voir.
    La porte-parole de la Sûreté du Québec, Hélène Nepton

    La SQ a fait état de plusieurs sorties de routes depuis vendredi soir. On ne signale toutefois aucun blessé grave. La SQ fait appel à la prudence et indique que des effectifs supplémentaires sont présents sur le territoire afin d’assurer la sécurité des citoyens. 



    À Montréal 


    La grande région de Montréal a reçu samedi plus de neige que prévu, ce qui a compliqué considérablement les déplacements, à cause notamment d’une visibilité souvent réduite par la poudrerie poussée par des vents de 45km/heure.

    Uniquement à Montréal, il était tombé 36 cm de neige à l’aéroport Pierre-Trudeau, selon les données d’Environnement Canada publiées à 13 h. La neige est tombée à un rythme de quatre à six centimètres par l’heure, selon ce qu’a indiqué la météorologue Julie Deshaies en entrevue à La Presse canadienne.

    La neige a cesser de tomber aux alentours de 14 h dans la région métropolitaine mais aussi en Montérégie et dans les régions de Laval, des Laurentides et de Lanaudière.

    « Nos équipes sont à pied d’oeuvre depuis la nuit dernière pour l’épandage d’abrasifs, soyez vigilants! », a averti la mairesse de Montréal, Valérie Plante, sur son compte twitter. 

     

     

    Elle a aussi précisé qu'un autre chargement de neige serait à prévoir considérant l'importante chute de neige. « Nous vous tiendrons au courant! D'ici là, le dégagement des trottoirs et rues est commencé », a-t-elle ajouté.
     
    À Montréal et Laval, les ambulanciers ont été très occupés depuis vendredi soir, en dépit de la recommandation d'Urgences-santé d'éviter de sortir de son domicile en raison des conditions météorologiques difficiles.
    Les paramédics et les répartiteurs ont reçu plus de 200 appels entre minuit et 6h samedi matin, soit le double d'une nuit normale.

    Lorsque joint par Le Devoir vers 15h30, le Service de police de la Ville de Montréal ne rapportait aucun blessé grave.

    Retards à prévoir

    La Société de transports de Montréal (STM) a indiqué que des retards sont à prévoir sur le réseau d'autobus et appelle les citoyens à la prudence.
     
    Même son de cloche du côté de l'aéroport Montréal-Trudeau où des dizaines de vols affichaient déjà un retard samedi matin en raison de la neige.  
     

     

    Déplacements difficiles

    Les automobilistes québécois ont connu une fin de semaine difficile sur les routes et autoroutes de la province ; ce sera ainsi même une fois la tempête de neige passée dans l’ensemble des régions.

    Le froid extrême qui devrait s’installer dimanche sur plusieurs régions du Québec n’augure rien de bon pour les déplacements. Un porte-parole de Transports Québec, Louis Lalancette, rappelle que l’adhérence des pneus sur la neige est grandement affectée pendant de grands froids. Il recommande aux conducteurs de réduire leur vitesse et de maintenir une plus grande distance de ceux qui les précèdent.

    Les équipes du ministère des Transports (MTQ) ont aussi été fort occupées durant la journée de samedi, dans l’ensemble des régions, en raison de fortes précipita
    tions de neige. D’ailleurs, la Sûreté du Québec comptait les sorties de route par dizaines, mais aucune collision grave.

    CAA-Québec a également eu une journée sensiblement plus chargée qu'à l'habitude, samedi, mais rien comparé aux jours de grands froids qui ont frappé la province ces dernières semaines, a indiqué la porte-parole de l'organisme, Annie Gauthier.

    L’autoroute 30 a particulièrement posé de nombreux défis entre Sainte-Julie et Contrecœur, et même passé Sorel-Tracy.

    Sur l’autoroute 20, plusieurs tronçons de la chaussée étaient glacés entre Longueuil et Saint-Hyacinthe alors que du côté de l’autoroute 40, plusieurs lames de neige s’étaient formées entre Trois-Rivières et Québec.

    La poudrerie causée par les vents a aussi réduit la visibilité à plusieurs endroits.

    La circulation a même été interdite aux camions sur la route 138, notamment de Baie-Comeau à Port-Cartier en raison des conditions météo.

    Plusieurs vols ont aussi été retardés, voire annulés aux aéroports internationaux de Montréal et Québec.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.