Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Tuberculose: Ottawa doit des explications aux Inuits, dit un expert

    L’une des figures internationales les plus connues en matière de lutte contre le sida affirme que le Canada doit aux Inuits une explication sur ce qui s’est produit lorsque leurs proches ont été éloignés de leur domicile pour soigner une tuberculose, dans les années 1950 et 1960. Stephen Lewis, codirecteur de AIDS-Free World et ancien envoyé spécial des Nations unies pour le VIH/sida, décrit la situation comme « un autre niveau du phénomène des pensionnats autochtones », et affirme qu’elle continue de compliquer la façon de traiter le problème de la tuberculose aujourd’hui. M. Lewis a travaillé à l’étranger pendant des années à la lutte contre le VIH/sida et la tuberculose, qui sont étroitement liés. Lors d’une récente conférence en Afrique du Sud, il a appris que la tuberculose était toujours un problème important dans son pays d’origine. La maladie est quasi inexistante dans le sud du Canada, mais on la retrouve dans plusieurs réserves du nord.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.