Détention: l’isolement est-il constitutionnel?

Toronto — La pratique de l’« isolement préventif » d’un détenu en cellule fait l’objet d’une contestation judiciaire cette semaine à Toronto. Des organismes de défense des libertés civiles contestent la constitutionnalité de cette pratique qui consiste à « envoyer au trou » un détenu récalcitrant, agressif ou menacé — ce qui équivaut selon eux à un « isolement cellulaire indéfini ». Un tribunal de l’Ontario avait rejeté en juillet la requête du gouvernement fédéral, qui voulait reporter l’audition de la contestation judiciaire parce que le Parlement a entre-temps proposé des changements aux lois, afin d’encadrer davantage cette pratique pénitentiaire.