Un premier cimetière musulman dans la région de Québec

500 lots du cimetière Les Jardins Québec sont maintenant réservés aux citoyens de foi musulmane.
Photo: Sylvain Brousseau / Wikipédia 500 lots du cimetière Les Jardins Québec sont maintenant réservés aux citoyens de foi musulmane.

Québec — Près de six mois après l’attentat à la grande mosquée de Québec, un premier cimetière musulman a été officiellement inauguré, dimanche, dans la région de la Capitale-Nationale.

Une portion du cimetière Les Jardins Québec appartenant à l’entreprise funéraire Lépine Cloutier Athos, à Saint-Augustin-de-Desmaures, sera dorénavant réservée aux défunts de confession musulmane.

En entrevue à La Presse canadienne, le président de Lépine Cloutier Athos, Yvan Rodrigue, a indiqué que 500 lots sont maintenant réservés aux citoyens de foi musulmane et qu’il sera possible d’augmenter ce nombre.

« On a commencé avec une section de 500 lots, mais selon les besoins, nous pourrons agrandir », a-t-il indiqué.

Une solution locale

M. Rodrigue a expliqué que son entreprise a instauré le service afin de « répondre à un besoin de plus en plus criant » pour les gens de l’est du Québec qui n’avaient que deux options — soit être rapatriés dans leur pays d’origine ou être enterrés dans un cimetière musulman à Montréal.

« Il y a des gens qui sont ici depuis plusieurs générations et ce n’est pas toutes les familles qui veulent que le corps soit rapatrié au pays d’origine, donc c’est important qu’ils aient une solution locale », a justifié M. Rodrigue.

L’initiative a toutefois été prise sans la participation du Centre culturel islamique de Québec, qui mène un autre projet de cimetière à Saint-Apollinaire.

Le secrétaire du Centre, Mohamed Kesri, a récemment expliqué au journal Le Soleil que cette nouvelle section de cimetière, à Saint-Augustin-de-Desmaures, ne comblait pas les besoins de la communauté. Selon lui, la majorité des gens préfèrent savoir que leurs proches sont enterrés à un endroit possédé par la communauté et où les rites et coutumes sont suivis.

2 commentaires
  • Marc Therrien - Abonné 10 juillet 2017 08 h 22

    Vivre pour reposer en paix ensemble


    Est-ce que cet article aurait pu être titré différemment pour refléter plus exactement son contenu? Si on avait lu, par exemple : « Des musulmans partageront un cimetière multiconfessionnel dans la région de Québec », on aurait su immédiatement ce qu’on lirait ensuite. Ainsi, des musulmans ont choisi un magnifique coin de terre québécois avec vue sur le fleuve pour reposer en paix avec des concitoyens d’autres cultures religieuses.

    Cette nouvelle permet donc de constater une fois de plus que « les musulmans » ne forment pas une communauté 100% homogénéisée et qu’ils peuvent être divisés sur certains sujets. En cette chose particulière, je suis fort aise d’observer qu’ils ressemblent aux « Québécois ».

    On verra ensuite cette semaine si les « autres musulmans » « appartenant » au Centre culturel islamique de Québec, pourront avoir leur cimetière exclusif, bien à eux, à Saint-Apollinaire, pour mieux reposer en paix, entre eux.

    Marc Therrien

  • Yvon Bureau - Abonné 10 juillet 2017 10 h 43

    Pour des cimétières laïques

    Pour les humains. Pour que tous les humains puissent disparaître ensemble, en paix.
    Humanisme invite.

    Même décédés, il nous faut nous garder à une saine distance de toute religion, inventions des humains mortels et amants de mortels ...