Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    Un ancien «carré rouge» affrontera Gabriel Nadeau-Dubois dans Gouin

    19 avril 2017 | Améli Pineda - Avec La Presse canadienne | Québec
    Le président de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec, Jonathan Marleau, au lancement de sa candidature dans Gouin, mardi soir
    Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Le président de la Commission jeunesse du Parti libéral du Québec, Jonathan Marleau, au lancement de sa candidature dans Gouin, mardi soir

    Le Parti libéral du Québec (PLQ) a choisi un ancien « carré rouge », Jonathan Marleau, pour affronter le candidat vedette de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, lors des prochaines élections partielles dans la circonscription de Gouin à Montréal.
     

    L’homme de 25 ans a, tout comme son adversaire, fait partie du mouvement étudiant durant le printemps 2012. Il a milité au sein de la Fédération étudiante collégiale du Québec.

    « J’ai porté un carré rouge, je l’ai revendiqué dans le respect. J’ai fait résonner mes casseroles, j’ai défendu l’économie du partage, j’ai dénoncé le racisme systémique », a déclaré M. Marleau lors du lancement de sa candidature, mardi soir, accompagné du premier ministre, Philippe Couillard.

    Depuis 2016, M. Marleau était à la tête de l’aile jeunesse du PLQ. « Je souhaite mettre toute mon énergie [au service des] résidents de Gouin et c’est pour ça que je cède mon poste, parce que je ne veux porter qu’un seul chapeau », a-t-il souligné.

     

    Débats à venir

     

    Gabriel Nadeau-Dubois a réagi à l’annonce du PLQ sur les réseaux sociaux. Il dit s’attendre à ce que l’élection partielle soit déclenchée dans les prochains jours.

     

    « J’ai hâte de débattre du bilan du PLQ dans les semaines à venir, particulièrement sur la priorité de ma campagne : l’éducation », a commenté sur Facebook l’ancien leader étudiant.

     

    Le premier ministre est toutefois resté évasif sur la date de l’élection. Selon la loi, l’élection devra se tenir au plus tard au mois de juin.

    La circonscription est vacante depuis janvier, lorsque l’ancienne co-porte-parole de Québec solidaire Françoise David a annoncé qu’elle quittait ses fonctions d’élue pour éviter l’épuisement professionnel. Gouin est un ancien bastion du Parti québécois, mais il est passé aux mains de Québec solidaire en 2012. En 2014, Françoise David avait remporté ses élections avec plus de 50 % des voix.

     

    Pour les prochaines élections partielles, le Parti québécois a décidé de ne pas présenter de candidat pour favoriser les discussions de convergence avec Québec solidaire. La Coalition avenir Québec n’a quant à elle pas encore annoncé de candidat.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.