Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Mont Royal

    Un tournage déplaît aux Amis de la montagne

    10 août 2017 |Marie-Lise Rousseau | Montréal
    Les Amis de la montagne déplorent que ce tournage survienne au moment où le parc du Mont-Royal «est au sommet de son achalandage, notamment dans le cadre des festivités du 375e de Montréal».
    Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Les Amis de la montagne déplorent que ce tournage survienne au moment où le parc du Mont-Royal «est au sommet de son achalandage, notamment dans le cadre des festivités du 375e de Montréal».

    Le tournage du prochain volet de la superproduction X-Men à Montréal bloquera un accès au parc du Mont-Royal pendant presque tout le mois d’août, déplorent Les Amis de la montagne.

     

    Selon l’organisme de protection du mont Royal, ce tournage « occupera des espaces publics très fréquentés du parc » en monopolisant notamment un stationnement de 500 places et en transformant une partie des lieux pour simuler une entrée de Central Park, dans New York.

     

    Dans un communiqué, Les Amis de la montagne déplorent que ce tournage survienne au moment où le parc du Mont-Royal « est au sommet de son achalandage, notamment dans le cadre des festivités du 375e de Montréal ».

     

    La chef de Projet Montréal, Valérie Plante, dénonce pour sa part qu’en permettant ce tournage l’administration Coderre bloque un nouvel accès à l’espace public « après avoir privé les Montréalais des installations du parc Jean-Drapeau et après les avoir empêchés de circuler au centre-ville pendant les épreuves de Formule E ».

     

    La Ville a précisé en fin de journée mercredi que le tournage sur le mont Royal durera cinq soirs, du dimanche au jeudi, à partir du 20 août. Toutefois, le démontage du site aura lieu jusqu’au 2 septembre.

     

    « Le stationnement principal n’est pas condamné », a affirmé la porte-parole Anik de Repentigny, précisant qu’il ne sera occupé totalement que lors des cinq jours du tournage. Une information corroborée mercredi soir par le maire Denis Coderre, qui a précisé sur son compte Facebook que, pendant le montage et le démontage, « deux sections sur quatre du stationnement [seront occupées], et non pas la totalité ».

     

    « Chaque jour depuis lundi, nous passons dans le parc et prenons des photos des autres stationnements. À ce jour, il n’a jamais manqué de places pour les usagers », ajoute la porte-parole. L’administration est tout de même en discussion avec la Société de transport de Montréal (STM) afin de bonifier le service d’autobus.

     

    La Ville précise par ailleurs que toutes les activités du parc sont maintenues pendant le tournage.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.