Ottawa vient en aide au Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal

Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir

Le gouvernement fédéral vient en aide au Mouvement pour mettre fin à l’itinérance de Montréal. Le ministre du Développement social, Jean-Yves Duclos, a annoncé qu’Ottawa investira 60 000 $ dans le projet du Mouvement de recueillir les données sur l’ampleur de l’itinérance dans la région métropolitaine.

 

Ces données sont colligées régulièrement pour permettre à une douzaine d’organismes d’aide aux sans-abri de mieux soutenir les personnes itinérantes.

 

Dans son dernier budget, le gouvernement fédéral a prévu un investissement total de 2,1 milliards de dollars sur les 11 prochaines années afin d’élargir le financement de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance.

 

Selon le ministre Duclos, le travail réalisé par Le Mouvement pour mettre fin à l’itinérance à Montréal est essentiel lorsqu’il est question de résoudre les problématiques liées aux populations itinérantes chroniques et épisodiques de la ville.

  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 16 juillet 2017 15 h 26

    … qu’ailleurs-autrement !

    « Le gouvernement fédéral vient en aide au Mouvement pour mettre fin à l’itinérance de Montréal. Le ministre du Développement social, Jean-Yves Duclos, a annoncé qu’Ottawa investira 60 000 $ dans le projet du » (La Presse canadienne)

    De cette aide, il est à espérer qu’il suffira pour « comprendre », une fois de temps en temps ?!?, comment résoudre l’itinérance en zone urbaine, notamment à Montréal ?

    Reste, maintenant, des 2,1 milliards de $$$, à épauler la résolution de l’itinérance, et ce, moyennant ces quelques douceurs :

    A Qu’Ottawa invite le Québec à promouvoir une politique destinée aux propriétaires de lieux locatifs sur le coût des loyers ;

    B Qu’Ottawa invite le Québec à augmenter l’aide sociale et les allocations-logements pour toutes ces personnes vivant sous le seuil de la pauvreté, et ;

    C Qu’Ottawa augmente la tps et le revenu minimum garanti, afin de permettre aux personnes concernées de vivre dans la Communauté plutôt …

    … qu’ailleurs-autrement ! - 16 juillet 2017 -