À la recherche d’un nouveau juge à la Cour suprême

Ottawa — Le prochain juge de la Cour suprême pourrait provenir du Nord canadien. Le premier ministre Justin Trudeau a ouvert vendredi le processus de nomination du prochain juge de la Cour suprême du Canada, qui pour la première fois tiendra compte des trois territoires — Nunavut, Territoires du Nord-Ouest et Yukon — dans la tradition de représentation régionale. Justin Trudeau doit pourvoir le poste qui se libérera en décembre avec la retraite de la juge en chef Beverley McLachlin, originaire de la Colombie-Britannique. Les candidats devront être « effectivement bilingues » en vertu de ce nouveau processus de nomination, peut-on lire dans le communiqué du bureau du premier ministre. Donc, faire preuve d’un bilinguisme fonctionnel.