Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L’Espagne célèbre sa fête nationale

    13 octobre 2017 |Agence France-Presse | Europe

    Madrid — Quelque 65 000 personnes ont défilé jeudi à Barcelone pour l’unité du pays, menacée par la crise catalane, alors que la fête nationale espagnole était endeuillée par la mort d’un pilote dans l’écrasement d’un avion de combat. Le premier ministre, Mariano Rajoy, et le roi, Felipe VI, ont assisté à la traditionnelle parade militaire le long du boulevard du Paseo de la Castellana à Madrid pour commémorer l’arrivée de Christophe Colomb en Amérique en 1492. Mais l’humeur n’est pas franchement à la fête en Espagne, aux prises avec sa plus grave crise politique depuis le retour de la démocratie en 1977, avec la volonté de divorce des indépendantistes au pouvoir en Catalogne. D’autant que la journée a été endeuillée par la mort d’un pilote dans l’accident de son Eurofighter, qui avait participé au défilé aérien de la fête nationale.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.