Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Californie

    Des incendies fulgurants font au moins 17 morts

    12 octobre 2017 | États-Unis
    Elodie Mazein - Agence France-Presse respectivement à Washington et à Santa Rosa
    Julie Charpentrat - Agence France-Presse
    Les pompiers estiment qu’au moins 3500 bâtiments ont été détruits par les flammes.
    Photo: Ezra Shaw Agence France-Presse Les pompiers estiment qu’au moins 3500 bâtiments ont été détruits par les flammes.

    La Californie a fait appel aux États proches, et au-delà, pour lutter contre les incendies particulièrement violents qui ont fait au moins 21 morts depuis dimanche.

     

    « C’est un événement grave, sévère, catastrophique », a prévenu Ken Pimlott, responsable du département californien des Forêts et de la Protection incendie, lors d’une conférence de presse de l’Agence des situations d’urgence du gouverneur de Californie (Cal OES). « Ces incendies brûlent littéralement plus vite que ne peut courir un pompier dans certaines zones », a-t-il ajouté.

     

    Attisés par des vents pouvant dépasser 60 km/h avec seulement 8 % d’humidité dans l’air, 22 incendies ont calciné depuis dimanche soir près de 69 000 hectares dans huit comtés californiens. Les pompiers estiment qu’au moins 3500 bâtiments ont été détruits.

     

    Plus de 8000 pompiers luttent contre les flammes, sans parvenir jusqu’à présent à les circonscrire, appuyés dans les airs par plus de 70 hélicoptères et 30 avions bombardiers d’eau et des centaines de véhicules au sol.

     

    Les autorités de l’État américain le plus peuplé ont déjà obtenu des ressources d’États proches (Nevada, Washington, Oregon, Arizona) et d’autres devraient suivre.

    Ces incendies brûlent littéralement plus vite que ne peut courir un pompier dans certaines zones
    Ken Pimlott, responsable du département des Forêts et de la Protection incendie
     

    La Garde nationale de Californie a également déployé 700 soldats, qui devaient être renforcés mercredi et jeudi par 1800 personnes supplémentaires, a indiqué le major général Dave Baldwin, chef d’état-major du gouverneur de Californie.

     

    Ken Pimlott a prévenu que ces incendies allaient « rester très imprévisibles pendant les prochains jours ». « Les conditions climatiques continuent d’être un fléau », a-t-il confié.

     

    Selon lui, 21 personnes sont mortes dans ces incendies. Mais le shérif du comté de Sonoma Robert Giordano a précisé à la presse que 560 personnes n’avaient pas été localisées, soulignant que la destruction de plus de 70 relais de téléphonie mobile compliquait la tâche des autorités.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.