Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Trump sommé de remettre la liste des visiteurs à Mar-a-Lago

    18 juillet 2017 |Agence France-Presse | États-Unis
    Depuis son investiture, Donald Trump a visité à sept reprises sa luxueuse propriété de Palm Beach.
    Photo: Don Emmert Archives Agence France-Presse Depuis son investiture, Donald Trump a visité à sept reprises sa luxueuse propriété de Palm Beach.

    Washington — Un tribunal new-yorkais a demandé de rendre publique la liste des visiteurs de Donald Trump à sa résidence de Mar-a-Lago, en Floride, selon une décision de justice rendue publique lundi.

     

    Depuis son investiture, le président américain a visité à sept reprises, entre février et mai, cette luxueuse propriété de Palm Beach qu’il a surnommée la « Maison-Blanche d’hiver », avant qu’elle ne soit fermée pour la saison, selon un décompte de l’AFP.

     
    Le public mérite de savoir qui vient rencontrer le président et les gens qui travaillent pour lui.
    Le directeur de CREW, Noah Bookbinder

    Le flot constant de visiteurs a soulevé des problèmes de transparence et a incité l’organisation Citizens for Responsibility and Ethics in Washington (CREW) à porter l’affaire en justice.

     

    En réponse, un tribunal de New York a demandé au Secret Service, chargé de la protection du président américain et de son entourage, de remettre la liste des visiteurs de M. Trump avant le 8 septembre.

     

    « Le public mérite de savoir qui vient rencontrer le président et les gens qui travaillent pour lui », a déclaré le directeur de CREW, Noah Bookbinder.

     

    Donald Trump est le propriétaire de Mar-a-Lago, mais le club privé est fréquenté par de nombreux membres et invités qui ont payé des frais d’inscription à la société du président américain.

     

    « Nous sommes heureux que, à la suite de cette affaire, cette information deviendra publique pour les réunions dans ses résidences personnelles, mais elle doit également être publique pour les réunions à la Maison-Blanche. »

     
    Photo: Jim Watson Archives Agence France-Presse En avril dernier, le président américain avait accueilli son homologue chinois Xi Jinping à son domaine de Mar-a-Lago.
     

    L’organisation a également contesté en justice la décision de la Maison-Blanche de ne plus publier le registre des visiteurs et elle a l’intention de faire de même pour le club de golf de Bedminster, dont le président est également propriétaire et où il se rend régulièrement le week-end.

     

    CREW a indiqué à l’AFP avoir l’intention d’observer attentivement les listes qui seront transmises, le tribunal s’étant contenté de mentionner « la liste des visiteurs du président », sans en définir clairement la portée.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.