Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Le pape ira au Myanmar parler de paix

    Rangoun — Attendu fin novembre au Myanmar, le pape François vient en émissaire de « paix », a assuré jeudi l’Église catholique, alors que sa défense des Rohingyas musulmans qui fuient en masse ce pays agité par un bouddhisme radical risque d’enflammer l’opinion publique birmane. Le pape « vient pour le bien du pays et il parlera de la paix », a insisté le porte-parole de la Conférence des évêques catholiques du Myanmar, Mariano Soe Naing. « Nous ne savons pas encore de quoi il parlera et s’il évoquera la crise en État Rakhine », a précisé le prélat. Cette région de l’ouest du Myanmar est au coeur du conflit entre rebelles rohingyas et armée, qui a conduit depuis fin août à la fuite de plus d’un demi-million de civils rohingyas au Bangladesh voisin.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.