Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Octobre 1917: les Russes divisés

    Moscou — « Catastrophe » et « coup d’État » ou « impulsion au développement » de la Russie : 100 ans après la révolution de 1917, les Russes restent divisés sur le sujet, selon un sondage réalisé par l’institut VTSIOM. La révolution de 1917 « a donné une impulsion au développement social et économique du pays », estiment 38 % des Russes. Pour 13 % des personnes interrogées, l’objectif des bolcheviques était bien de donner « le pouvoir au peuple, les usines aux ouvriers et la terre aux paysans », selon le célèbre slogan de l’époque. En revanche, pour 14 % des personnes sondées, la révolution « a freiné le développement socioéconomique » du pays. En outre, 13 % sont convaincus qu’elle a été « une catastrophe ». Quelque 60 % avouent par ailleurs éprouver de la sympathie pour le tsar Nicolas II fusillé par les bolcheviques en 1918 avec sa femme et ses cinq enfants, quelque mois après la révolution. Une proportion un peu inférieure, 53 %, a exprimé sa sympathie à l’égard de son ennemi juré, le leader de la révolution Vladimir Lénine.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.