Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Kenya: l’opposition manifeste, le pays s’enfonce dans l’incertitude

    Photo: Yasuyoshi Chiba Agence France-Presse

    Nairobi — Des milliers de partisans de l’opposition sont de nouveau descendus dans la rue mercredi au Kenya, au lendemain du retrait de leur chef de file Raila Odinga de l’élection présidentielle du 26 octobre, qui a plongé le pays dans l’incertitude. M. Odinga estime que son retrait implique l’annulation pure et simple du scrutin fixé au 26 octobre — à la suite de l’invalidation par la Cour suprême de la réélection du président Uhuru Kenyatta le 8 août — et l’organisation d’un tout nouveau processus électoral. Le chef de l’État, lui, soutient que l’élection doit avoir lieu, avec ou sans son rival, une position symptomatique du contexte politique de plus en plus polarisé dans le pays et dont souffre déjà l’économie la plus dynamique d’Afrique de l’Est.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.