Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Coulées de boue mortelles en Californie

    10 janvier 2018 08h46 | Agence France-Presse à Los Angeles | Actualités sur l'environnement
    <p>Des quartiers ont été envahis par la boue, parfois à hauteur de taille en épaisseur.</p>
    Photo: Mike Eliason Santa Barbara Fire Deprtment / Agence France-Presse

    Des quartiers ont été envahis par la boue, parfois à hauteur de taille en épaisseur.

    Au moins 15 personnes ont été tuées à Montecito, près de Los Angeles, dans des coulées de boue qui ont emporté des maisons dans le sud de la Californie, frappé par une forte tempête.

     

    Mardi, les pompiers du comté de Santa Barbara (SBCFD) avaient indiqué, sans donner plus de détails, que des corps avaient été retrouvés dans la boue lors d’une opération de secours à Montecito, au nord-ouest de Los Angeles.

     

    Le SBCFD a tweeté qu’il utilisait des chiens pour chercher de possibles victimes à un endroit où se trouvaient plusieurs maisons avant que de fortes pluies ne s’abattent et provoquent des glissements de terrain.

     

    Il a également posté sur son compte Twitter plusieurs photos montrant des quartiers envahis par la boue — parfois à hauteur de taille en épaisseur —, des maisons arrachées de leurs fondations et des routes rendues impraticables par la boue ou des arbres à terre.

       

    L’autoroute 101, qui longe la côte Pacifique, était notamment inaccessible sur une cinquantaine de kilomètres.

     

    « Les pompiers ont sauvé une fille de 14 ans qui a été coincée pendant plusieurs heures dans une maison détruite de Montecito », ont-ils ajouté.

     

    Le comté de Ventura a reçu la plus grosse quantité de pluie avec 13 cm cumulés, d’après les services météorologiques de Los Angeles.

     

    La plupart des zones affectées par ces coulées de boue ont été dévastées en décembre par l’incendie Thomas, le plus destructeur en surface brûlée de l’histoire de la Californie. Il n’y a désormais plus de végétation pour absorber l’eau et retenir les sols.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.