Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Des conditions météorologiques difficiles se dessinent en Colombie-Britannique

    Une vieille camionnette a complètement brûlé au passage des flammes plus tôt cette semaine à Boston Flats, en Colombie-Britannique.
    Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Une vieille camionnette a complètement brûlé au passage des flammes plus tôt cette semaine à Boston Flats, en Colombie-Britannique.

    Williams Lake, C.-B. — Les équipes d’intervention qui luttent contre les incendies de forêt en Colombie-Britannique se préparaient au pire, vendredi, alors que les autorités anticipent des vents plus forts au courant du week-end après le léger répit météorologique observé ces derniers jours.

     

    Le directeur de l’information pour le Service de lutte contre les incendies de forêt de la Colombie-Britannique, Kevin Skrepnek, a indiqué que des vents devraient se manifester samedi à une vitesse de 20 à 40 kilomètres par heure pour la région de Cariboo et l’intérieur méridional de la province.

     

    Dans d’autres zones touchées par les incendies, les rafales pourraient atteindre 70 kilomètres par heure, a-t-il ajouté.

     

    Si ces prévisions se concrétisent, le défi sera grand pour les équipes d’intervention, a souligné M. Skrepnek, précisant qu’un tel niveau de vent « a certainement le potentiel d’attiser le comportement du feu ».

     

    Environ 170 incendies de forêt brûlaient toujours, vendredi, dans le centre et le sud de la Colombie-Britannique, dont trois en périphérie de Williams Lake, où 11 000 personnes étaient prêtes à quitter leur domicile.

     

    Depuis le début de la saison des incendies de forêt, en avril, plus de 616 brasiers ont ravagé 1140 kilomètres de terre, amenant les autorités à ordonner l’évacuation de 16 680 personnes.

     

    Rob Turner, de la gestion des services d’urgence, a indiqué que vendredi après-midi quelque 4000 familles s’étaient déjà inscrites auprès de la Croix-Rouge canadienne.

     

    Plus de 10 000 personnes se sont inscrites dans des centres d’accueil et environ la moitié d’entre elles étaient hébergées dans des centres d’hébergement collectif.

     

    Comité spécial

     

    Le premier ministre Justin Trudeau a en outre annoncé, vendredi, la création d’un nouveau comité spécial du Cabinet chargé de coordonner les efforts fédéraux pour contrôler les flammes. Ce dernier contribuera aussi au travail de rétablissement et de reconstruction.

     

    Plusieurs ministres forment ce comité spécial, notamment celles de la Justice et des Affaires autochtones ainsi que ceux de la Défense nationale et de la Sécurité publique.

     

    Une directive concernant la qualité de l’air était par ailleurs en vigueur dans les portions intérieures et est de la province. On a conseillé aux résidants de ces régions d’éviter toute activité intense et encouragé les personnes âgées à rester à l’intérieur.

     

    Le gouvernement de la Colombie-Britannique s’est notamment fait demander de permettre des déplacements sur les sections fermées de l’autoroute 97 afin que les personnes ayant quitté leur résidence à Williams Lake pour aller à Prince George puissent se rendre à Vancouver, au sud.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.