Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Une lionne adopte un léopardeau en Tanzanie

    Les photos prises par un touriste néerlandais font voir la lionne allongée calmement pendant que le léopardeau se régale.
    Photo: Joop van der Linde / Ndutu Safari Lodge via Associated Press Les photos prises par un touriste néerlandais font voir la lionne allongée calmement pendant que le léopardeau se régale.

    Johannesbourg — Des images captées en Tanzanie montrent une lionne en train d’allaiter un léopardeau, une scène excessivement rare parmi les mammifères.

     

    La lionne de cinq ans, qui porte un collier émetteur, pourrait avoir perdu sa portée le mois dernier, pendant que le petit léopard semble avoir été séparé de sa mère.

     

    Les photos prises par un touriste néerlandais dans la réserve naturelle de Ngorongoro, qui est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, font voir la lionne allongée calmement pendant que le léopardeau se régale.

     

    Si des cas d’adoption ou d’allaitement ont déjà été vus parmi des grands chats ou d’autres animaux sauvages au sein de la même espèce, cette affaire est vraiment « mystérieuse », a dit Luke Hunter, le président du groupe environnemental Panthera qui cherche à minimiser les conflits entre lions et humains.

     

    Il a dit ne pas savoir si la mère du léopardeau, si elle vit toujours, réussirait à le reprendre à la lionne qui semble l’avoir adopté.

     

    Cela étant dit, la lionne a été revue quelques heures plus tard, mais sans le petit léopard, et les experts n’excluent pas qu’il ait été tué par d’autres lions qui ont détecté qu’il n’était pas de leur espèce.

     

    Même dans les meilleures circonstances, seulement 40 % des lionceaux qui naissent dans la réserve de Ngorongoro, qui fait partie de l’écosystème du Serengeti, survivent au moins un an.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.