Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Le FMI s’inquiète des niveaux d’endettement élevés au Canada

    Photo: Michaël Monnier Le Devoir

    Le Fonds monétaire international s’est inquiété, dans un nouveau rapport, des niveaux d’endettement élevés au Canada et de la plus forte pression sur la capacité des ménages à rembourser leurs dettes.

     

    Dans son rapport sur la stabilité financière mondiale, le FMI a indiqué mercredi que la dynamique du secteur privé non financier au Canada rendait son économie plus exposée à un resserrement des conditions financières et à un affaiblissement de l’activité économique.

     

    La situation au Canada a été évoquée, tout comme celle de l’Australie, du Brésil, de la Chine et de la Corée. Dans ces pays, a jugé le FMI, le coefficient du service de la dette a atteint des niveaux élevés.

     

    Le FMI a aussi estimé que ces économies avaient un besoin particulièrement pressant de politiques du secteur financier pour les protéger contre un accroissement de ces déséquilibres.

     

    Le FMI a aussi noté que l’Australie, la Chine et le Canada, où les niveaux d’endettement par rapport au revenu disponible des ménages sont les plus élevés, étaient aussi le théâtre d’une importante augmentation des prix des maisons.

     

    Selon le groupe, les expériences passées ont démontré que ces deux facteurs pouvaient entraîner une tension qui, accompagnée d’une forte baisse des prix des actifs, pouvait se répandre à l’ensemble de l’économie.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.